Non, l'imam qui s'écroule dans cette vidéo n'est pas décédé

Un imam s'effondre et meurt en plein sermon, au Maroc, alors qu'un fidèle le filme. C'est ce que montrerait une vidéo cumulant plus de 20.000 vues depuis début janvier sur Facebook, selon les internautes qui la partagent. C'est faux: selon les autorités religieuses marocaines contactées par l'AFP en septembre 2022, après une première diffusion de cette vidéo en arabe, et plusieurs articles de médias locaux, le prédicateur a fait un malaise non létal. Il est même revenu prêcher au sein de la mosquée Omar Ibn Al-Khattab, à Oujda (est), après cet incident.

Un imam vêtu d'un qamis blanc est en train de prêcher quand soudain, au bout d'une minute et 30 secondes de vidéo, il manque de tomber et s'assoit péniblement, muet, avec l'aide de deux fidèles visiblement inquiets. On le voit ensuite dans plusieurs images, tête renversée en arrière, soutenu par plusieurs hommes. "L'imam de la mosquée Omar Ibn Al-Khattab au Maroc est décédé vendredi alors qu'il était sur le minbar prononçant un sermon, que Dieu lui fasse miséricorde", s'attristent plusieurs internautes en partageant ce clip sur Facebook.

Capture d'écran d'une publication Facebook, réalisée le 19 janvier 2023

Malaise

En réalité, le prédicateur n'est pas décédé, mais s'est simplement évanoui, selon plusieurs médias locaux et les autorités religieuses marocaines, contactées par l'AFP en septembre, peu après que cette vidéo a circulé pour la première fois, en juin.

On ne trouve en effet aucune trace du décès d'un imam lors d'un prêche dans la mosquée Omar Ibn Al-Khattab à Oujda, dans l'est du Maroc ; en revanche, plusieurs médias arabophones relataient cet événement en juin, partageant des captures d'écran de la vidéo que nous vérifions.

"Les sources du journal ont révélé que le prédicateur, tombé sur la chaire en répétant la chahada [profession de foi, ndlr] lors de la prière du vendredi, est toujours en vie", affirme Ashtoka Press dans un article publié le 5 juin. Des informations reprises par l'hebdomadaire jordanien As-Sabeel et le quotidien Al-Quds Al-Arabi, publié à Londres, dans deux articles mis en ligne le 7 juin.

Capture d'écran du site Ashtoka Press, réalisée le 19 janvier 2023

Contactée, la délégation régionale aux affaires islamiques de la région d'Oujda a confirmé que cette rumeur était infondée, mais que l'imam de la mosquée mentionnée avait bien eu un malaise.

Cet incident "s'est produit dans la mosquée Omar Ibn El-Khattab, dans la ville d'Oujda, et l'imam n'est pas décédé", a-t-elle déclaré. Le prédicateur qui apparaît dans la vidéo est d'ailleurs revenu et a de nouveau prêché une fois remis de ce malaise, a ajouté cette même source.

Cette rumeur a donné lieu à de nombreuses vérifications, notamment par les Observateurs de France24.