L'image d'un concert des Rolling Stones recyclée par les soutiens de Donald Trump

Aux États-Unis, la campagne électorale se poursuit à l’approche de la présidentielle de novembre. Ce week-end, Donald Trump a réuni ses partisans pour un grand meeting dans la station balnéaire de Wildwood, dans le New Jersey. Il s'agissait de l’un des premiers rassemblements politiques du candidat républicain depuis le début de son procès. Le camp Trump attendait plus de 40 000 personnes. Sur les réseaux sociaux, ces soutiens n’ont pas hésité à gonfler les chiffres, en détournant des images.

La photo est impressionnante ! Une foule immense réunie devant une scène installée au bord de la mer. Sur le compte X (anciennement Twitter) de Roger Stone, un puissant lobbyiste conservateur américain, ce commentaire : « Le New Jersey est en jeu pour Donald Trump. Joe Biden pourrait-il attirer une telle foule ? » Même Tonalité sur un compte proche de l’extrême droite américaine, qui se demande si Biden « pourrait en faire autant ». Rien que sur ces deux comptes, l'image a été vue près d'1,5 million de fois.

Copacabana, et non le New Jersey

Après vérification, on s’aperçoit que cette photo a été sortie de son contexte. Plusieurs éléments peuvent nous mettre sur la piste. Pas de casquettes rouges aux couleurs des républicains, pas de drapeaux américains, et surtout un décor naturel qui n’a rien à voir avec le New Jersey. Assez vite, des contributeurs mettent en garde contre une manipulation. La scène aurait été tournée sur la plage de Rio de Janeiro, au Brésil, durant un concert et pas à Wildwood, lors du meeting de Trump.

Un concert géant, et non un meeting

Un travail de vérification par comparaison d’images, conduit par RFI, permet de dater et de géolocaliser précisément la scène.


Lire la suite sur RFI