Lily-Rose Depp a mis les Champs-Elysées aux couleurs de Noël… dans une ambiance de colère

Eric Le Mitouard
Lily-Rose Depp a illuminé, ce mercredi soir, les Champs-Elysées (VIIIe). Dans une ambiance mouvementée, avec les commerçants du marché de Noël en colère

Ce mercredi soir, l’ambiance de fête voulue par les organisateurs du comité des Champs-Elysées a été un peu embrumée par les manifestants.


La musique était à fond. Mais elle n’a pas pu mettre en sourdine les sirènes des manifestants. Alors que Lily-Rose Depp, la fille de Vanessa Paradis et de Johnny Depp, était la marraine des illuminations de Noël des Champs-Elysées, ce mercredi soir, l’actualité s’est invitée à la fête.

En façade, sur le tapis rouge, Anne Hidalgo, la maire PS de Paris, accueillie par Jean-Noël Reinhardt, président du comité des Champs-Elysées, affichait un large sourire. Lily-Rose Depp, avec une jolie doudoune blanche et une tour Eiffel brodée au cœur, semblait plus intimidée par la cohorte de photographes qui l’attendait pour allumer les mille points de lumière sur les 2,2 km des Champs-Elysées. Pour autant, elle a pris de temps de jouer avec les deux enfants de l’association Petits Princes qui pouvaient accomplir leur rêve : rencontrer cette toute jeune star de 18 ans et voir la plus belle avenue du monde se mettre aux lumières de Noël. La maire LR du VIIIe, Jeanne d’Hauteserre, ne cachait pas non plus sa joie, dans une veste particulièrement colorée.

Mais la fête n’y était pas pour tout le monde. Derrière les barrières, les manifestants ont tenté de se faire entendre. L’un d’entre eux, malgré la forte présence policière, a pu faire une échappée sur la chaussée avec un fumigène rouge, la couleur de la colère. C’est la suite des différentes décisions municipales, notamment l’interdiction d’installer le marché de Noël sur le bas de Champs qu’ils ont voulu dénoncer. Marcel Campion lui-même, patron des forains et créateur de ce marché, avait décidé d’éteindre sa grande roue de la Concorde, elle-même menacée par un vœu du Conseil de Paris, voté dans l’après-midi. Un peu plus loin, ce sont les employés de Vélib’, inquiets pour leur avenir, qui s’étaient invités à la soirée.

A n’en pas douter… Lily-Rose Depp ne s’est rendue compte de rien. Et les 26 (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Paris : la Grande Roue bannie de la place de la Concorde à partir du printemps prochain
Des mal-logés et des sinistrés de l’assaut de Saint-Denis occupent un gymnase près de l’Elysée
Benguigui démissionne de son poste de conseillère de Paris
Paris : un conteneur à seringues à la porte du square
Paris : des policiers sauvent un SDF en flammes

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages