Lille : il tente d’immoler sa compagne mais renonce à cause de leur bébé

·2 min de lecture
Un homme de 29 ans arrêté pour avoir tenté d'immoler sa compagne - Getty Images/iStockphoto (Getty Images/iStockphoto)

Un homme a été interpellé par la police de Lille pour avoir tenté d’immoler sa compagne. Âgé de 29 ans, il aurait renoncé à la dernière minute parce qu’elle tenait leur bébé de 7 mois.

Début d’année terrifiant pour une jeune maman lilloise. Âgée de 20 ans, cette habitante du quartier de Lille Sud a été victime d’une tentative d’immolation par son mari, rapporte le journal Le Figaro. Ce dernier a renoncé après l’avoir aspergée d’un liquide inflammable parce qu’elle portait leur enfant de sept mois dans ses bras. Il a finalement été interpellé par la police et placé en détention.

L’histoire commence ce mercredi 5 janvier vers 13h lorsque l’hôtel de police de Lille reçoit l’appel d’une femme vivant à Montpellier. Affolée, celle-ci explique que sa nièce qui habite Lille est en grand danger à cause des violences que lui fait subir son mari. Une patrouille se rend alors immédiatement à l’adresse indiquée où elle découvre une victime terrifiée, recouverte d’un liquide inflammable et baignant dans une odeur d’essence. Interrogée, la jeune femme raconte aux policiers que son mari l’a aspergée avant de brandir un briquet et de la menacer.

Retenu par les cris d’enfants

Toujours selon la victime, l’homme a été retenu dans son geste par les cris et la présence de son enfant de 7 mois dans les bras de son épouse. Le mari violent aurait ensuite décidé de prendre la fuite. La jeune maman a raconté aux policiers qu’elle avait très peur de lui et de sa jalousie. Cette dernière l’aurait notamment conduit à étrangler la victime avec un câble téléphonique quelques mois plus tôt et à lui interdire régulièrement de sortir de chez elle.

L’agresseur a finalement été arrêté par la police dans la foulée de cette intervention. Il sera jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Lille ce vendredi 7 janvier. Malgré les violences subies précédemment, sa jeune épouse de nationalité marocaine n’avait pas osé contacter les forces de l’ordre à cause de son niveau de français et de la peur que lui inspire son mari.

VIDÉO - Féminicide : six policiers doivent répondre de défaillances présumées

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles