Lille : Salarier les livreurs de repas à vélo, qu'est-ce que ça change ?

Mikaël Libert
·1 min de lecture

LIVRAISON - Just Eat est la seule plateforme à recruter en CDI dans quatre villes françaises

Just salariés. Ils sont partout et de plus en plus nombreux depuis le début de la crise du coronavirus. Le métier de livreur à vélo a connu une croissance exceptionnelle avec la fermeture administrative des restaurants depuis plus de six mois. Les plateformes qui se partagent ce juteux marché fonctionnaient jusqu’alors toutes sur le même modèle, employant des livreurs auto-entrepreneurs. A Lille et dans trois autres villes françaises, Just Eat a décidé de miser sur le salariat.

Cela fait un peu moins d’un mois que l’on voit des livreurs tout d’orange vêtus sillonner les rues de la capitale des Flandres. Un uniforme qui identifie tout de suite la marque, et tranche radicalement avec les tenues dépareillées de leurs collègues des autres plateformes. Selon l’entreprise, 120 livreurs ont déjà été recrutés en CDI à Lille. « Ils sont soit en temps complet, soit à temps partiel sur la base d’une rémunération à 10,30 euros brut de l’heure », assure Mélelyne Rabot, directrice générale de Just Eat France. Soit un Smic bonifié de « quelques centimes » par course pour ne pas entrer dans « une course à la commande », po(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Espagne : Les livreurs à domicile seront « présumés » salariés, une première européenne
États-Unis : La livraison de pizzas se fait désormais par voiture autonome à Houston
Rennes : Les livreurs Uber Eats et Deliveroo en grève ce week-end