Lille: De la pollution aux hydrocarbures sur le canal de la Deûle

·2 min de lecture

POLLUTION - Une fuite hydraulique sur un engin de chantier utilisé dans le cadre des travaux d’aménagement de la Gare d’eau a été identifiée comme la source probable de cette pollution

Il ne fait pas bon naviguer sur la Deûle en ce moment. Ce week-end, des traces arc-en-ciel étaient facilement repérables sur une partie du canal lillois situé entre le pont de la Gare d’eau et l’écluse de la Barre, face au parc de la Citadelle. De drôles de couleurs qui proviennent en fait d’une pollution aux hydrocarbures.

Selon la préfecture, la source probable de cet incident provient d’une fuite hydraulique sur un engin de chantier utilisé dans le cadre des travaux d’aménagement de la Gare d’eau. L’incident, qui s’est produit mardi 16 novembre, semblait être maîtrisé vendredi. Mais samedi 20 novembre, une accumulation de produits polluants a été observée en aval du barrage absorbant.

Aucune mortalité piscicole pour le moment

Du coup, les services en charge de la police de l’eau et Voies Navigables de France (VNF) se sont réunis dimanche à la préfecture du Nord pour évaluer l’importance de cette pollution. À ce stade, aucune mortalité piscicole n’a été observée et l’impact sur la faune et la flore devrait rester limité.

Selon la préfecture, l’ouvrage étant situé en aval des champs captants, cette pollution ne présente pas de risque concernant la qualité de l’eau potable. L’Office français de la biodiver(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Lille : On a testé le surf électrique sur le canal de la Deûle
Lille : Le corps retrouvé dans la Deûle a été identifié, les causes de la mort restent encore inconnues
Nord : Un gendarme se jette à l’eau pour sauver un homme tombé dans le canal de la Deûle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles