Lille : Pour ne pas jeter leurs fûts, dix bars lillois vendent leur bière à prix cassés

Francois Launay
·1 min de lecture

BOISSONS - Comme leurs fûts s'approchent de leur date de péremption après six mois de fermeture, des bars ont décidé de faire un grand déstockage ce week-end des 10 et 11 avril

Tout doit disparaître ! Fermés depuis le 30 octobre, les bars ne savent plus quoi faire des stocks qui traînent dans leurs caves. Si certains produits peuvent encore être conservés, la plupart des fûts de bière commencent à arriver à date de péremption après six mois d’arrêt total de l’activité. Alors, plutôt que d’attendre une date hypothétique de réouverture, dix bars lillois ont décidé d’organiser ce week-end des 10 et 11 avril un grand déstockage de leurs fûts mais aussi de ceux de leurs fournisseurs régionaux

« On travaille avec des brasseries locales qu’on a souvent au téléphone en ce moment. On a constaté que beaucoup de fûts arrivaient à date de péremption. Et une fois cette date dépassée, on ne s’engage plus sur la qualité du produit. Alors, pour soulager les brasseries et les bars, on a décidé de vendre nos fûts. L’idée, c’est vraiment de faire une action positive autour des bars en montrant qu’on est encore actifs », explique Bertrand Villert, fondateur de Mousse Touch', un bar lillois.

Deux semaines maximum pour consommer la bière

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Vers une réouverture en trois étapes des bars et restaurants, encore sans calendrier, selon le patronat
Confinement: Avec les bars et restaurants fermés, les distributeurs de boissons « ont perdu plus de 90 % de leur chiffre d’affaires »
Coronavirus à Lille : Un an après le confinement, le monde de la nuit ne voit toujours pas le jour