Lille : Comment la métropole lilloise tente de maintenir le lien à distance avec les touristes chinois

·1 min de lecture

TOURISME - L’agence d’attractivité Hello Lille essaie de mettre en avant les atouts de la métropole lilloise via les réseaux sociaux pour toucher le public lillois

Loin des yeux, loin du cœur. Depuis un an et demi et le début de la crise sanitaire, les touristes chinois ne mettent plus les pieds en France. Un vrai manque à gagner pour le secteur touristique car avant le Covid, de plus en plus d’habitants de l’empire du Milieu venaient découvrir l’Hexagone.

Dans la métropole lilloise, pas moins de 10.000 Chinois débarquaient ainsi chaque année pour découvrir les charmes de la capitale des Flandres. Alors pour ne pas perdre le lien avec une clientèle importante convoitée de toutes parts, une opération de communication a été mise en place par la commission européenne et Atout France, agence de développement du tourisme français.

Un livestream dans les rues de Lille

« Cette campagne est destinée à pouvoir communiquer sur les réseaux sociaux pour les Chinois de Chine mais aussi pour la diaspora chinoise installée en Europe. On est aidé par une société franco-chinoise mais aussi par des Chinois qui résident en Europe pour réaliser des vidéos thématiques sur le côté bonnes adresses ou encore gastronomie de la ville de Lille », explique Sélic Lenne, responsable promotion à Hello Lille, agence d’attractivité de la métropole lilloise.

Ce vendredi à 14h (20h en Chine), un livestream animé dans les rues de Lille(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Lille photographiée depuis l’ISS par l’astronaute Shane Kimbrough
Lille : Beertastic, le site qui met en relation brasseurs artisanaux et amateurs de bière
Hauts-de-France : Le tourisme se développe, mais crée-t-il des emplois ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles