Lille : l'Etat refuse le classement de la chapelle Saint-Joseph, vouée à la démolition

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Le ministère de la Culture a officialisé le 14 novembre le rejet d'une demande de classement de la chapelle Saint-Joseph de Lille, datant du XIXème siècle, vouée à être démolie sur le site d'un futur campus. "Après une étude approfondie du dossier et de nombreuses discussions avec le porteur de projet, le ministère de la Culture a estimé que les conditions d'une mise en instance de classement de la chapelle n'étaient pas réunies", a-t-il indiqué dans un communiqué.

"Un témoignage historique de la présence des Jésuites à Lille"

Édifiée à la fin du XIXe siècle dans le quartier Vauban, sur des plans d'Auguste Mourcou, cette chapelle, désacralisée et désaffectée, fait l'objet d'un permis de démolition délivré en 2019 par la municipalité pour la construction d'une partie du nouveau campus de l'école d'ingénieurs Junia (ex-Yncrea). Sur plusieurs sites, ce campus doit accueillir au total entre 5 000 et 8 000 étudiants.

Selon le ministère, "renoncer à la démolition de la chapelle impliquerait de devoir abandonner un projet important pour le développement de l'enseignement supérieur, qui représente un investissement de 120 millions d'euros". Autre argument: le projet de campus intègre par contre "la restauration intégrale du palais Rameau" (un bâtiment voisin de la chapelle construit par le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi