Lille: l'association "Les Papillons blancs" offre un peu de répit aux parents d'enfants souffrant de handicap mental

1 / 2

Lille: l'association "Les Papillons blancs" offre un peu de répit aux parents d'enfants souffrant de handicap mental

Alors que les Français sont confinés depuis maintenant un mois et demi, la situation peut devenir difficile à gérer pour les parents d'un enfant souffrant d'un handicap mental. Ces derniers sont en effet particulièrement touchés par l'enfermement, et nécessitent une attention constante.

Pour soulager les familles, l'association lilloise "les Papillons blancs", qui accompagne 2100 enfants et adultes en situation de handicap mental, propose trois lieux d'accueil temporaire.

Trois niveaux d'accueil

L'association propose d'abord un service de soutien à domicile. Les salariés  se rendent chez les familles pour permettre à un parent de sortir le temps de leur visite. Le deuxième accueil est un accueil de jour: les enfants sont accueillis de 8 à 16 heures dans des structures spécialisées. 

Les Papillons Blancs proposent, en dernier recours, un hébergement temporaire à l'institut médico-éducatif de Villeneuve-d’Ascq. Ce dimanche, six jeunes de 10 à 16 ans, souffrant d'un handicap mental y sont logés. Avant d'être admis, tous ont été testés au Covid-19. Ils resteront d'abord dans cette maison pour une période de 14 jours. Ils pourront ensuite rentrer chez eux ou rester.

"Les parents sont admirables"

"Les enfants souffrant de handicap mental sont assez compliqués à gérer", explique Hélène Godefroid, éducatrice spécialisée. "Les parents sont admirables. Nous, ici, on peut se relayer mais pour les parents ce n'est pas le cas. Espérons que cette période soit pour eux un moment de repos".

Au total, 18 jeunes ont été admis à l'IME de Villeneuve-d'Ascq depuis le début du confinement.


A lire aussi


Article original publié sur BFMTV.com