Abus de confiance : un an avec sursis requis contre l'ex-ministre Alain Griset

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© THOMAS SAMSON / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"J'ai essayé de rendre service et j'ai tout perdu" : un an d'emprisonnement avec sursis a été requis mercredi à Lille contre l'ancien ministre Alain Griset, jugé pour avoir placé de l'argent d'une organisation patronale sur son PEA personnel . Poursuivi notamment pour "abus de confiance", l'ancien ministre délégué aux PME (2020-2021), 68 ans, a assuré devant le tribunal correctionnel avoir commis "une maladresse", mais ni "tricherie" ni "vol". Le parquet a requis à son encontre un an d'emprisonnement avec sursis, trois ans d'inéligibilité et une amende d'au moins 80.000 euros. La décision doit être rendue le 28 juin à 14 heures.

Griset avait démissionné du gouvernement

"On a affaire à quelqu'un mû par l'avidité, la cupidité", a pointé la procureure, estimant qu'un mode de fonctionnement sans contre-pouvoirs lui avait permis de se comporter en propriétaire de cette somme, à travers ce placement "à hauts risques" effectué pour réaliser des profits personnels. Son avocat Patrick Maisonneuve a à l'inverse récusé tout enrichissement personnel et souligné l'"engagement sans faille pendant 40 ans (de son client) dans des activités associatives et syndicales", bénévolement.

Chauffeur de taxi durant plus de 30 ans, Alain Griset a démissionné du gouvernement à la suite d'une condamnation prononcée le 8 décembre dernier pour déclaration incomplète de sa situation patrimoniale auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Le tribunal correctionnel de Paris ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles