Enlevé devant la gare de Lille, un homme tabassé et abandonné dans un champ en Belgique

·1 min de lecture
La tour Lilleurope, au-dessus de la gare (illustration Getty Images)
La tour Lilleurope, au-dessus de la gare (illustration Getty Images)

Une affaire de règlement de comptes dans les Hauts-de-France ? Une enquête est en cours suite à une agression commencée devant la gare Lille-Europe et poursuivie de l’autre côté de la frontière.

Mercredi 14 octobre. Il est autour de 10h quand un homme arrive devant la gare Lille-Europe. Sur place, pas moins d’une quinzaine d’individus l’attendent. Ils le kidnappent en l’obligeant à monter dans une voiture. Et s’en vont vers la Belgique, direction Néchin, juste de l’autre côté de la frontière.

Frappé, volé et abandonné

L’individu est alors passé à tabac, relate La Voix du Nord. Il est fortement blessé aux côtes, à la mâchoire, aux poignets. Il est aussi délesté de son téléphone portable et de sa carte bancaire. Puis il est abandonné sur place. L’homme parvient malgré tout à regagner le domicile familial, à Tourcoing.

En voyant son état, ses parents décident d’emmener leur fils aux Urgences. Sauf qu’à l’occasion d’un contrôle survenu sur la route de l’hôpital, des policiers municipaux remarquent l’homme mal en point et son informés des violences subies. Une enquête est ouverte, menée par la Brigade de répression des actes violents (BRAV) de Lille.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :