Lille : Du « couchsurfing » pour les étudiants en galère de logement

·1 min de lecture

SOLIDARITE - Une fédération d’étudiants de la métropole lilloise lance un système d’hébergement temporaire pour remédier au manque de logements

Promotion canapé. Ce n’est pas nouveau, à chaque rentrée universitaire se pose le problème du logement des étudiants. En temps normal, le Crous peine à pourvoir à la demande grandissante. Cette année, c’est encore pire en raison de la fermeture de plusieurs résidences en rénovation. Une fédération d’associations étudiantes a lancé le « Tiot accueil », un dispositif permettant de mettre provisoirement son canapé à disposition des étudiants en galère.

Le Groupement des associations lilloises étudiantes, Galillé, est né au beau milieu de la crise sanitaire du coronavirus, pour réfléchir à des solutions pour tâcher de faire face aux difficultés rencontrées par les étudiants de l’Université de Lille. Le Tiot accueil en est une, partie du constat qu’il manque régulièrement des logements pour les jeunes en études supérieures à Lille. La fédération estime à un millier le nombre de chambres fermées pour cette rentrée universitaire par le Crous. Longtemps pointée du doigt pour des problèmes d’insalubrité, la résidence Galois (636 chambres), sur le Campus Cité scientifique, est fermée pour être réhabilitée. Deux autres bâtiments devant être rendus à l’Université ne sont plus ouverts à la location.

« Il suffit d’une chambre, d’un canapé ou même d’un matelas »

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Le coût de la rentrée 2021 des étudiants en hausse, selon la FAGE
Etudiants, pourquoi êtes-vous toujours autant séduits par la colocation ?
La check-list pour aménager son premier appart étudiant

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles