Lille : le corps d’un médecin retrouvé dans les décombres des immeubles

Les secours ont retrouvé le corps d'une victime dans la nuit de samedi à dimanche.  - Credit:PASCAL BONNIERE / MAXPPP / PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP
Les secours ont retrouvé le corps d'une victime dans la nuit de samedi à dimanche. - Credit:PASCAL BONNIERE / MAXPPP / PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

Les secours ont retrouvé dans la nuit de samedi à dimanche le corps sans vie d'une victime dans les décombres de deux immeubles qui s'étaient effondrés samedi matin en plein centre de Lille. Il s'agit du corps d'un psychiatre calaisien, qui avait emprunté un appartement à des amis pour la nuit. Le centre hospitalier de Calais, où officiait ce médecin de 45 ans, le Dr Alexandre Klein, a publié un communiqué dimanche 13 novembre pour annoncer le décès de celui qui était chef du pôle de santé mentale et d'addictologie.

La procureure de la République de Lille, Carole Étienne, a affirmé à l'AFP que, selon l'enquête, ce psychiatre était parti de Calais pour se rendre à Reims et s'était fait prêter un appartement par des amis pour passer la nuit. S'il est « hautement probable » que le corps retrouvé soit celui de ce médecin, il n'a pas encore été formellement identifié, a-t-elle insisté.

Les secours ont passé une partie de la nuit à rechercher cet homme, dont la voiture était restée garée sur place, qui ne s'était pas présenté à ses rendez-vous et dont le téléphone « bornait » dans la zone. Il a finalement été localisé vers 1 h 30 dimanche matin, puis extrait en fin de nuit de l'immense amas de métal et de briques de la rue Pierre-Mauroy, où se sont effondrés les deux immeubles de trois étages, une artère commerçante à deux pas de la Grand-Place.

« Injuste, incompréhensible »

« On est évidemment profondément choqué, ému et triste par les conditions dans lesquelles le [...] Lire la suite