Lille : Le Café de Paris baisse définitivement le rideau sur plusieurs décennies de souvenirs

·2 min de lecture

PATRIMOINE - Le Café de Paris, une véritable institution du centre-ville de Lille, fermera à tout jamais ses portes à la fin du mois de juillet. A sa place, d’ici fin 2021, c’est un Café joyeux qui doit ouvrir, dans un style radicalement différent

« Ce qu’il se passe au bistrot reste au bistrot ». C’est une règle d’or qu’il faut pourtant enfreindre aujourd’hui. Parce que depuis qu’il est installé dans ce bâtiment classé, au coin de la rue Pierre-Mauroy et de la rue St-Nicolas, à Lille, le Café de Paris en a vu passer des fragments de vie, voire des vies entières. Et si les souvenirs resteront, l’établissement, lui, fermera bel et bien ses portes dans quelques jours pour laisser la place, fin 2021, à un « Café joyeux ». Des larmes ne manqueront pas de couler, samedi, en même temps que les dernières bières servies par le patron, Mathieu Bacqueville.

De mémoire de journaliste lillois quasi quinquagénaire, le Café de Paris a toujours existé au 34 de la rue Pierre-Mauroy, anciennement rue de Paris. Bien sûr, ce n’est pas tout à fait vrai. Toujours est-il que cela fait un sacré bail que l’on peut y boire des coups et y manger de la bonne cuisine familiale dans un décor qui n’a presque pas bougé depuis trois décennies. Dans les années 1990, l’endroit était tenu par « gros Bruno » et son labrador Galopin. Lui ont succédé Gabriel puis, en 2007, Christian et Mathieu Bacqueville, père et fils, tout droit ar(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Hauts-de-France : La région expérimente le permis de conduire presque gratuit pour les jeunes
Des cultures entièrement détruites dans les Hauts-de-France et le Grand-Est à cause des intempéries
Pas-de-Calais : Prison ferme pour l’invité d’un mariage qui avait pulvérisé une Lamborghini louée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles