Lille : une école maternelle incendiée, des pompiers attaqués au mortier

C’est une scène de désolation qui est apparue aux yeux des Lillois, vendredi 24 avril au matin. La veille au soir, une école maternelle a été incendiée. A priori, le feu s’est déclenché dans une classe précise, comme le relève le sergent Stéphane, de la caserne Lille-Littré. Pour l’heure, la piste criminelle est privilégiée. Au total, deux classes et un dortoir ont été ravagés. Des attaques au mortier En outre, les pompiers ont été victimes de tirs de mortier à leur arrivée. Ces attaques, qui interviennent dans un contexte tendu entre des jeunes de certains quartiers et les forces de l’ordre, laissent des traumatismes durables chez les soldats du feu qui sont pris pour cibles régulièrement. "À chaque fois, c’est le choc psychologique. Après, c’est effectivement la boule au ventre quand on part en intervention", estime Jacques Houssin, le président du Service d’incendie et de secours du Nord. De son côté, Martine Aubry a condamné l’incendie de l’école, un lieu qui représente un "symbole vivant de la République".