Lille : une école incendiée suscite une vive émotion dans la ville

C’est une scène de désolation qui est apparue aux yeux des Lillois, vendredi 24 avril au matin. La veille au soir, une école maternelle a été incendiée. A priori, le feu s’est déclenché dans une classe précise. "Il n'y a pas trop de raisons que l'on s'attaque à nous. Mais maintenant, ça commence à faire partie de notre quotidien", relève le sergent Stéphane, de la caserne Lille-Littré. Aucun pompier n'a été blessé, mais à chaque fois c'est un traumatisme pour ces professionnels. Les pompiers de Lille ont porté plainte. "Insupportable et inacceptable" La maire de Lille, Martine Aubry, a fermement condamné ces violences. "Ils n'ont décidément aucune morale, il n'y a rien qui les arrête pour aller brûler une école. C'est encore une fois un symbole de la République, de ses valeurs, de la réussite peut-être de leurs petits frères et leurs petites sœurs. Donc c'est comme toujours, à chaque fois que cela arrive, insupportable et inacceptable", a-t-elle déclaré. La rentrée aura bien lieu lundi 26 avril pour les élèves, qui seront scolarisés dans des écoles voisines. Pour l'heure, les investigations se poursuivent.