Liligo, Skyscanner, Kayak: peut-on se fier aux prix affichés sur les comparateurs de vols?

1 / 2

Liligo, Skyscanner, Kayak: peut-on se fier aux prix affichés sur les comparateurs de vols?

Depuis des années, Ryanair fait la guerre aux comparateurs de vols et aux agences de voyage en ligne. La low cost irlandaise a lancé plusieurs procès en Europe contre Skyscanner, Google Flight, eDreams, etc. Elle les accuse notamment d’afficher pour ses vols des tarifs erronés.

Fin janvier, la justice allemande lui a donné raison en condamnant Skyscanner. Faut-il en déduire que les tarifs des vols qu’affichent ces sites ne sont pas fiables ?

Pour commencer, nous avons fait le test de chercher un même vol, avec les mêmes critères, sur différents comparateurs. Sur Liligo, Skyscanner, GoogleFlight, Kayak et le petit nouveau Ulysse, nous avons recherché des billets Paris-New-York, puis Paris-Barcelone, pour le mercredi 26 février, en aller simple et vol direct uniquement.

Puisque toutes ces plateformes se targuent d’afficher les meilleurs tarifs, nous nous attendions à trouver à peu près les mêmes résultats sur chacune. Or pour Paris New-York, les premiers résultats variaient parfois du simple au triple. Par exemple, le billet le moins cher de Google Flight était à 1605 euros sur La Compagnie, contre un vol sur Brussels Airlines à 456 euros sur Ulysse.

Même topo pour les Paris-Barcelone, mais avec des variations de prix bien moindres, de quelques euros de différences sur des vols dont les tarifs évoluent entre 32 et 42 euros selon les comparateurs.

Un marché très obscur

Alors d’où viennent ces différences ? "C’est un marché...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi