Sur l’Île-aux-Moines, l’unique médecin ferme son cabinet car non vaccinée

·1 min de lecture
La seule médecin généraliste de l'Île-aux-Moines, dans le Morbihan, a dû fermer son cabinet car elle refusait de se faire vacciner contre le coronavirus, malgré la vaccination obligatoire des soignants, entrée en vigueur le 15 septembre. (Image d'illustration)

La seule médecin généraliste de cette commune du Morbihan ne peut plus exercer, car elle refuse la vaccination obligatoire, rapporte France 3.

En pleine crise épidémique du Covid-19, l'Île-aux-Moines et ses 600 habitants se retrouvent sans médecin. Comme le rapporte France 3, la seule et unique médecin généraliste de cette commune du Morbihan, Christine Hochard, a dû fermer son cabinet car elle refusait de se faire vacciner contre le coronavirus. Avec l'entrée en vigueur de la vaccination obligatoire des soignants, le 15 septembre, celle qui est arrivée sur l'île en octobre dernier ne peut donc plus exercer.

« C'est le cœur gros avec beaucoup d'émotion et de douleur que je suis obligée de fermer. Je ne peux pas me faire vacciner. Je ne suis pas antivaccin, je n'interdis à personne de se faire vacciner. Sauf que voilà, moi je ne peux pas. C'est mon corps qui dit non », affirme la professionnelle de santé sur le répondeur de son cabinet. Auprès de la chaîne nationale, elle a expliqué en détail les raisons qui l'ont poussée à refuser la vaccination : « Pour l'instant, ce vaccin, je ne le sens pas [...] Les effets secondaires pour moi, je n'en ai pas peur. Mon combat, c'est surtout pour protéger les enfants. Les effets de ces produits à long terme, on ne les connaît pas », estime-t-elle.

« Honnêtement, je ne pensais pas que le gouvernement serait allé au bout. [...] Sans cette obligation vaccinale, je me serais peut-être fait vacciner », ajoute Christine Hochard auprès de France 3, en soulignant également que « 98 % des habitants de l'île sont désormais vaccinés ». Alors que plusieurs résidents se sont mon [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles