L'IHU Méditerranée accusé par les autorités sanitaires de "graves manquements" lors d'essais cliniques

![CDATA[Shutterstock]]

En novembre 2021, l’ANSM avait lancé une inspection au sein de l’IHU-Méditerranée Infection et à l’AP-HM après des révélations de L’Express et de Mediapart sur des essais menés avant la pandémie de Covid-19. L’Agence a finalement rendu son rapport définitif ce mercredi 27 avril et met en avant de "graves manquements et non-conformités à la réglementation des recherches impliquant la personnes humaine (RIPH)".

Les essais visés sont les suivants :

  • Un essai recherchant la bactérie tropheryma whipplei (agent de gastro-entérite) chez de jeunes enfants ;

  • Un autre visant à rechercher des pathologies associées au voyage et l’acquisition de bactéries multi-résistantes chez les étudiants en médecine effectuant un stage pratique hors de France.

Et la liste des infractions est longue : elles concernent autant les modalités de mise en œuvre, les conditions de prélèvement et d’utilisation des échantillons des participants aux essais cliniques ainsi que les modalités de recueil du consentement et d’information des participants. "Les règles éthiques n’ont pas été systématiquement respectées, ne permettant pas d’assurer la protection des personnes à un niveau suffisant et tel que la réglementation le permet", indique le communiqué de l’ANSM.

L’IHU a falsifié un document pour lancer un essai non-autorisé

L’ANSM saisit donc à nouveau la justice – elle l’avait saisie à la fin de l’année 2021 après les révélations de la presse (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Allergie au pollen : le masque peut-il aider ?
Premier cas humain de grippe aviaire H3N8, faut-il s'inquiéter ?
Cancers du sang : des pas de géant pour soigner les malades !
Cancer : après les traitements, les femmes souffrent plus d'effets indésirables que les hommes
Qu’est-ce que la paraphrénie, ce trouble dont souffre Anna dans la série Infiniti ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles