Ligue Europa : Lucas Ocampos, sauveur à plus d'un titre

Théo Gicquel
·1 min de lecture

Cette année, Lucas Ocampos est décidément l’homme à tout faire du FC Séville. Après avoir enfilé les gants de gardien de but face à Eibar le 7 juillet dernier suite à la blessure de son gardien Tomas Vaclik, c’est lui qui est une nouvelle fois venu délivrer les siens mardi soir. Dominateurs stériles face à une pâle équipe de Wolverhampton mardi, les Sévillans ont buté tout le match sur Rui Patricio. A la 88e minute, Ever Banega - meilleur joueur sur la pelouse mardi soir - est venu distiller un corner tiré en deux temps sur la tête de l’Argentin, qui a suffisamment décroisé le ballon pour tromper le portier portugais.

Déjà décisif face à l’AS Roma en huitième de finale après un déboulé côté droit pour offrir le but à Youssef En-Nesyri jeudi dernier, Ocampos s’est une nouvelle fois mué en homme providentiel avec un 17e but (en plus de 5 passes décisives) en 42 matches joués cette saison. Intégration express pour un joueur qui n’a jamais pu exprimer pleinement son talent en quatre années à l’Olympique de Marseille saupoudrées de deux prêts décevants en Italie (Genoa et Milan AC).

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi