Ligue des champions : le PSG tremble mais file en demi-finale

·4 min de lecture

Après sa victoire lors du match aller (2-3) face au Bayern Munich, le PSG a tenu mardi son avantage au Parc des Princes. Malgré sa défaite 1 à 0, Paris est qualifié pour les demi-finales.

Après son exploit en Bavière (2-3), le PSG a su repousser les assauts du Bayern Munich mardi 13 avril pour se qualifier en demi-finale. Eric Maxime Choupo-Moting a inscrit le seul but de la rencontre (0-1) pour le tenant du titre mais ses anciens coéquipiers parisiens remportent la double confrontation en raison d'un plus grand nombre de buts inscrits à l'extérieur (3-3 en cumulé).

Dans un Parc des Princes vide en raison du Covid-19 mais égayé par un magnifique tifo des supporters, ce sont les Parisiens qui se procurent la première occasion du match. Dans une répétition des combinaisons du match aller, Neymar trouve Mbappé dans la profondeur côté droit. Dans la surface, l'attaquant croise trop son tir qui file devant la cage bavaroise (3e).

Le Bayern Munich réplique immédiatement. Coman part dans le dos de la défense parisienne, côté gauche. L'ailier bavarois temporise et joue en retrait dans la surface pour Choupo-Moting, qui tarde trop à armer sa frappe, laissant le temps à Gueye d'intervenir (7e).

Quelques minutes plus tard, les Bavarois s'essaient aux frappes lointaines : Leroy Sané s'y aventure (26e), tout comme Kimmich mais les deux joueurs frôlent le poteau de Navas, peu inquiété jusque-là.

Moins acculés que lors du match aller, les Parisiens se procurent davantage d'occasions, portés par un immense Neymar. Sur un contre-éclair et une offrande de Mbappé, il bute sur Neuer (28e). Sur une lourde frappe lointaine du Brésilien, Neuer repousse d'une main ferme, aidé par son poteau (34e). Puis, sur une récupération haute, le meneur de jeu élimine son vis-à-vis d'une feinte avant de trouver la transversale (37e). Enfin, au terme d'une action initiée par Draxler au milieu de terrain, Mbappé est trouvé à gauche aux 20 mètres et sert Neymar dans l'axe à l'entrée de la surface. Le Brésilien ouvre son pied droit mais le ballon heurte la base du poteau droit… (39e).

Choupo-Moting punit Paris

Paris va se mordre les doigts de ce manque de réalisme. Dans la continuité de l'action précédente, Alaba est trouvé dans la surface et tente un centre. Navas est sur la trajectoire mais le ballon part en chandelle. Kimpembe est battu par Choupo-Moting qui envoie une tête rageuse dans les filets (40e, 0-1). Un but sur son premier tir cadré, le Bayern agite la menace d'un scénario miroir du match aller, où le plus réaliste l'emporte.

La rencontre est restée dans cette configuration, le Bayern s'appliquant à la possession, et le PSG opérant en contre.

Sur l'un d'eux, Neymar est trop court sur un service un poil long de Di Maria (53e). Sur un autre, Kylian Mbappé est repris par son compatriote Lucas Hernandez (79e), excellent en défense centrale.

Leroy Sané aurait pu faire basculer le match mais il n'a pas su concrétiser, soit en croisant trop sa frappe (83e) soit en trouvant Keylor Navas sur son chemin (90e+3).

Réécrire l'histoire

Il manque encore la Ligue des champions, pour coiffer la couronne, mais le PSG, déjà dans le dernier carré en 1995, rejoint l'OM (1990, 1991 et 1993) et Monaco (1994, 2004 et 2017) avec trois demi-finales au compteur.

Les Munichois, qui avaient tout gagné la saison passé, ont notamment trois fois privé la France d'une Coupe d'Europe, de la finale de C1 1976 contre les Verts (1-0), celle des poteaux carrés, à celle de l'été dernier (1-0 contre le PSG) en passant par la finale de Coupe de l'UEFA 1996 contre Bordeaux (2-0/3-1).

Si le vent de l'histoire est en train de tourner, le PSG peut rêver de poursuivre son chemin vengeur : après la "Remontada" du Barça de 2017 et la finale de l'an dernier, il a l'occasion de réparer l'affront de 2016 contre Manchester City (2-2/0-1)...

Revivez le match avec notre liveblog :