Ligue des champions : Mahrez et Manchester City mettent fin au rêve du PSG

·3 min de lecture

Après sa défaite à domicile lors du match aller (1-2), Paris n'a pas su renverser la situation mardi face à Manchester City (2-0). Auteur d'un doublé, Riyad Mahrez offre aux Citizens la première finale de Ligue des champions de son histoire.

Il n'y a pas eu d'exploit du PSG. Face à Manchester City, les Parisiens sont restés impuissants et n'ont pas su renverser la vapeur après leur défaite du match aller (1-2). Les Citizens se sont imposés 2 à 0 grâce à un doublé de Riyad Mahrez.

Au moment de fouler la pelouse recouverte de grêlons de l’Etihad Stadium, l'objectif est clair pour les Parisiens : ils doivent marquer au moins deux buts pour espérer se qualifier pour leur deuxième finale consécutive.

Neymar veut montrer l'exemple et prouver à ses coéquipiers qu'ils peuvent se passer de Kylian Mbappé, sur le banc en raison d'une contracture au mollet droit. Le Brésilien signe la première frappe du match (2e), bientôt imité par Angel Di Maria (3e). Le PSG aurait pu se voir rapidement récompensé par ses efforts. Sur un centre de Colin Dagba, l’arbitre indique penalty après une main supposée d’un défenseur mancunien. Paris croit alors tenir son entame de match idéale mais la VAR douche ses espoirs en indiquant une erreur manifeste : la main était en réalité une épaule (5e).

Quelques minutes plus tard, Manchester City contre-attaque. Sur une relance d’Ederson, Zinchenko profite du champ libre à gauche et centre fort en retrait. Kevin De Bruyne tire mais le ballon ricoche sur Florenzi. En renard des surfaces, Riyad Mahrez est là pour reprendre et crucifier Navas (11e, 1-0).

Côté parisien, Marquinhos sonne la révolte. Après un corner mal frappé de Neymar, le capitaine du PSG reste dans la surface et réceptionne un centre lointain. Sa tête touche la transversale (15e). Puis, sur une relance rapide d'Ederson, Di Maria intercepte dans les pieds de Bernardo Silva. Sa frappe frôle le poteau (18e).

Domination stérile des Parisiens

Paris domine la première mi-temps et multiplie les occasions. Cependant, les Parisiens échouent dans le dernier geste, soit par manque de justesse technique, soit en raison de la présence d’un Mancunien pour repousser opportunément le ballon.

Des Citizens qui, eux, n’oublient pas d’être dangereux. À l’image de cette frappe de Mahrez dans les arrêts de jeu, repoussé par Keylor Navas (45e+2).

>> À lire aussi : Phil Foden, le petit prodige de Manchester City que le PSG devra museler

Le passage dans les vestiaires n’apporte pas de solution magique au PSG. Manchester City pour sa part refait le coup du match aller en s’installant dans la moitié de terrain adverse, étouffant les coéquipiers de Marquinhos de leur pressing. Paris résiste un temps mais finit fatalement par craquer. Sur une contre-attaque éclair, Phil Foden effectue un une-deux avec De Bruyne avant de glisser le ballon ras de terre pour Mahrez qui conclut d’un plat du pied (63e, 2-0).

Encore un carton rouge

C’est la fin pour Paris qui perd le fil de sa demi-finale. Angel Di Maria imite le match aller d’Idrissa Gueye en écopant d’un carton rouge pour une très vilaine semelle. Marco Verratti est à deux doigts de le suivre dans les vestiaires en multipliant les agressions. L’arbitre laisse finalement couler.

Une statistique résume finalement l’impuissance parisienne dans cette demi-finale à l’Etihad stadium : le PSG a tiré 14 fois mais n’a jamais cadré… Titularisé à la place de Mbappé, Mauro Icardi n'a jamais eu la possibilité de briller.

De leur côté, les “Citizens” peuvent exulter : ils tiennent enfin la première finale de Ligue des champions de leur histoire. Un trophée qui est l'objectif de leurs propriétaires émiratis depuis le rachat du club en 2008. Tout comme celui des Qataris au PSG. Ces derniers devront cependant encore attendre un peu.

Revivez le match avec notre liveblog :