Chelsea remporte la deuxième Ligue des champions de son histoire face à Manchester City

·4 min de lecture

Chelsea a battu samedi Manchester City 1 à 0 en finale de la Ligue des champions. L'entraîneur des "Blues", Thomas Tuchel, soulève le trophée moins d'un an après sa finale perdue avec le PSG.

Thomas Tuchel et Thiago Silva ont le sourire. Moins d'un an après avoir regardé le Bayern Munich soulever la "Coupe aux grandes oreilles", les deux hommes et leur nouvelle équipe, Chelsea, ont remporté la finale de la Ligue des champions samedi 29 mai à Porto face à Manchester City. Havertz a inscrit l'unique but de la rencontre.

Dans les premières minutes de la grande finale au stade du Dragon, ce sont les supporters anglais qui animent le match. En effet, près de 14 110 chanceux ont été autorisés à assister à la rencontre et ils s'en donnent à cœur joie pour donner de la voix, faisant oublier les longs mois de huis clos. L'émotion du retour des spectateurs ferait presque oublier le morne round d'observation entre les deux équipes.

Puis Chelsea lance enfin les hostilités. Werner vendange une première occasion alors qu'il était parfaitement servi au point de penalty. Sur la contre-attaque, City n'est pas loin de punir les "Blues". Il faut une intervention in extremis de la défense de Chelsea pour sortir le ballon (10e).

Les "Blues" prennent l'ascendant petit à petit sur les "Citizens". Chelsea attaque à gauche avec Chilwell qui se dédouble avec Havertz (13e). Ce dernier passe en retrait dans la surface à Werner qui contrôle et cadre son tir écrasé du droit, capté par Ederson. L'Allemand revient ensuite à la charge et frappe dans le petit filet (15e).

Domination de Chelsea

Les hommes de Pep Guardiola semblent en manque de solutions face au bloc des "Blues". Les occasions sont rares et la défense élaborée par Thomas Tuchel tient le coup. Le défenseur allemand Antonio Rüdiger tacle pour contrer un Phil Foden prêt à tirer (27e). Puis Walker élimine son vis-à-vis pour adresser un centre qui file à ras de terre... et que personne ne reprend (30e).

Chelsea connaît un coup dur alors qu'il domine le jeu depuis plusieurs minutes. Son défenseur central brésilien, Thiago Silva, sort sur blessure après être mal retombé sur une intervention aérienne. L'ancien Parisien, qui disputait sa deuxième finale de Ligue des champions d'affilée après celle perdue avec le PSG l'an dernier à Lisbonne contre le Bayern Munich (1-0), avait les larmes aux yeux au moment de laisser sa place au Danois Andreas Christensen (39e).

Alors qu'on aurait pu croire les "Blues" abattus par ce coup du sort, c'est le contraire qui se produit. Depuis le rond central, Mount envoie une remarquable passe en profondeur dans l'axe. Havertz reçoit aux dix-huit mètres, évite la sortie d'Ederson en bénéficiant d'un contre favorable et conclut du gauche dans la cage vide (42e, 1-0). À la mi-temps, Chelsea vire donc en tête, de manière méritée.

Au retour des vestiaires, c'est au tour de Manchester City de perdre une de ses pièces maîtresses. Kevin de Bruyne percute de plein fouet le défenseur allemand Antonio Rüdiger placé en obstruction et qui écope d'un carton. Tombé au sol et resté sonné de longues secondes, le Belge finit par se relever, pommette tuméfiée par le choc, et est contraint de céder sa place à Gabriel Jesus à la 60e minute.

Les "Blues" défendent et gagnent

Dans cette deuxième mi-temps, la finale se transforme en partie d'attaque/défense où Chelsea recule sous les coups de butoir de Manchester City. Reece James contre courageusement un tir de Raheem Sterling. L'attaquant mancunien réclame une main à l'arbitre qui, bien placé, la refuse (62e).

Le capitaine des "Blues", César Azpilicueta, montre l'exemple aux siens en repoussant d'un tacle rageur un centre à ras de terre dangereux de Riyad Mahrez, qui aurait pu être concrétisé (71e). N'Golo Kanté est également de tous les ballons. Il héritera d'ailleurs du titre d'homme du match.

Manchester City a laissé échapper son rêve... La sentence aurait pu intervenir plus tôt sans le raté de Christian Pulisic (73e), en contre. Après une dernière frappe de Mahrez (90e+7), les fans de Chelsea laissent éclater leur joie. Dans le même temps, le speaker les enjoint à garder leur masque et à rester assis. La dernière image d'une saison pas comme les autres.

Revivez la rencontre avec notre liveblog :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles