Ligue des Champions : l'OM s'incline sur le fil à l'Olympiakos, le Real surpris par le Shakhtar

·4 min de lecture

Pour son retour en Ligue des Champions, l'Olympique de Marseille a perdu mercredi sur le terrain de l'Olympiakos (0-1). Tout comme le Real Madrid, surpris à domicile face au Shakhtar Donetsk (2-3).

La Ligue des Champions commence mal pour les clubs français. Après la défaite du PSG et le match nul de Rennes, l'OM s'est incliné mercredi 21 octobre pour son premier match dans la compétition, la faute à un but d'Hassan à la toute fin du temps règlementaire. Le Real Madrid commence également la Ligue des Champions de la pire des manières. Les hommes de Zinédine Zidane se sont inclinés face au Shakhtar Donetsk (2-3) sur la pelouse de Santiago Bernabeu, la faute à une première mi-temps désastreuse.

• Retour raté pour l'OM

Pour leur grand retour en C1, les Marseillais sont d'abord apparus sérieux et appliqués, à l'image de ses besogneux milieux de terrain Rongier et Gueye. Cependant, l'OM n'a pas su trouver la faille, même si un centre d'Amavi pour Thauvin méritait mieux (32e). Côté grec, Holebas et Masouras ont passé la première mi-temps à donner des sueurs froides à la défense marseillaise, tout comme Youssef El-Arabi.

Au retour des vestiaires, Dario Benedetto manque de surprendre José Sa mais l'Argentin rate son face-à-face (45e). Quelques minutes plus tard, l'Olympiakos pense ouvrir le score : la VAR annule finalement un but inscrit par Bouchalakis après un double arrêt de Mandanda (54e).

Un but refusé qui fait tout de même sombrer les Marseillais. Les joueurs de l'OM ne doivent qu'à leur poteau (69e) ou à au gardien Steve Mandanda (71e) de conserver un temps le match nul. Cependant, ils finissent par craquer à quelques minutes du coup de sifflet final : Ahmed Hassan étrille Steve Mandanda d'une tête piquée après un centre de l'ancien marseillais Mathieu Valbuena (90e, 1-0).

Marseille devra faire mieux mardi prochain pour la réception du favori de la poule C Manchester City. Les hommes de Pep Guardiola ont facilement disposé de Port 3 à 1.

• Le Real Madrid manque sa remontada

Comme le PSG la veille, le Real Madrid, sacré en 2016, 2017 et 2018, a raté son entrée en Ligue des champions en concédant une défaite inattendue (2-3) à domicile contre le Shakhtar Donetsk, pourtant décimé par les absences. Les Ukrainiens se sont même offerts le luxe de mener 3 à 0 à la pause face à des Madrilènes trop fébriles. Illustration parfaite : ce but gag contre son camp du Français Raphael Varane.

À trois jours d'un clasico à Barcelone, les Madrilènes ont relevé la tête en seconde période par Luka Modric (54e) et Vinicius (59e), mais sans pouvoir renverser la vapeur. Federico Valverde a cru égaliser dans le temps additionnel (90e+2) mais son but a été invalidé après recours à l'assistance vidéo.

La réaction des Madrilènes ne devra pas tarder. Ils voyageront en Allemagne mardi pour défier Mönchengladbach, rattrapé in extremis par l'Inter Milan (2-2) du double buteur Romelu Lukaku dans l'autre match du groupe.

• Le Bayern Munich cartonne l'Atletico Madrid

Avec un doublé somptueux de Kingsley Coman, le Bayern Munich a lui parfaitement entamé la défense de son titre de Ligue des champions en maîtrisant 4-0 la rugueuse équipe de l'Atletico Madrid, à huis clos à l'Allianz Arena. Cette large victoire permet au champion d'Allemagne de prendre tranquillement la tête du groupe A, largement à sa portée, où le RB Salzbourg et le Lokomotiv Moscou ont fait match nul 2-2 pour leur entrée en lice.

L'homme du match a été Kingsley Coman, le héros de la finale de Lisbonne contre le Paris SG, qui a fait parler son extraordinaire technique. L'ex-Parisien a superbement ouvert le score: prise de balle impeccable dans un tout petit espace à dix mètres du but, à la réception d'une longue passe aérienne de Kimmich, et tir placé (1-0, 28e). Il a ensuite offert le deuxième but à Goretzka (2-0, 41e), après s'être faufilé entre trois défenseurs dans la surface. Il a enfin conclu par un exploit personnel à la 72e minute, un slalom spectaculaire dans la défense madrilène, pour tromper une nouvelle fois le gardien Jan Oblak (4-0).

• L'Atalanta bizute Midtjylland, Liverpool s'impose

Champion d'Europe en 2019, Liverpool a débuté son opération reconquête avec un brin de réussite sur la pelouse de l'Ajax Amsterdam (1-0). Le défenseur international argentin Nicolas Tagliafico a catapulté dans son propre but une frappe ratée de Sadio Mané, l'attaquant sénégalais des Reds. Derrière, la défense des champions d'Angleterre a tenu le coup malgré les absences sur blessure du gardien titulaire Alisson, du latéral Alex Oxlade-Chamberlain et du défenseur central Virgil van Dijk, gravement touché à un genou samedi contre Everton (2-2)

Dans l'autre rencontre du groupe, l'Atalanta Bergame a puni les novices de Midtjylland (4-0), qualifiés pour la première fois de leur histoire via les barrages. Sous la pluie, les Danois ont été douchés avant la pause par le trident offensif de la "Dea": Duvan Zapata (26e), Alejandro Gomez (36e) et Luis Muriel (42e). Mardi, la vague pourrait être encore plus haute à Anfield...