Ligue des champions – PSG : la peur du bide

·1 min de lecture
Depuis bientôt un an, Mauricio Pochettino cherche des solutions collectives, mais finit toujours par se reposer sur ses individualités, comme Kylian Mbappé.
Depuis bientôt un an, Mauricio Pochettino cherche des solutions collectives, mais finit toujours par se reposer sur ses individualités, comme Kylian Mbappé.

Seulement quelques mois après un mercato fastueux et les promesses d?un effectif prêt à répondre à toutes les situations, l?euphorie a vite disparu du côté du Parc des princes. Seulement deuxième de son groupe de Ligue des champions après une défaite à Manchester City (1-2), le Paris Saint-Germain s?expose à un huitième de finale très délicat. Liverpool, le Bayern ou bien Chelsea sont des possibles adversaires. Et même si la vérité du jour n?est pas celle du lendemain dans le football, l?écart de niveau collectif paraît immense à ce jour entre des équipes parfaitement rodées et des Parisiens qui balbutient leur football.

Faut-il y voir un peu de suffisance alors que le club de la capitale roule actuellement sur la Ligue 1 ? Si on se penche précisément sur les contenus du PSG dans le championnat, on se rend compte que quasiment toutes les équipes affrontées ont été en mesure de les bousculer. Mauricio Pochettino a pu compter sur des fins de matchs en boulet de canon et des individualités toujours au-dessus du lot pour se sortir du pétrin. Mais ce minimalisme ne suffit plus en Ligue des champions, avec des équipes qui attendent le PSG et ses stars. Bruges a été capable de presser haut, Leipzig a su faire très mal en transition, tandis que Manchester City a été étouffant dans sa maîtrise de la possession. Pour la première fois depuis la saison 2004-2005, le PSG n'a gagné aucun de ses trois matchs de groupe à l'extérieur en C1.

À LIRE AUSSILe tacle du lundi [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles