Ligue des champions: Pourquoi les Lensois n'ont pas "chicoté" Arsenal

C'était devenu un gimmick des dernières saisons, après chaque victoire à domicile, et de façon beaucoup plus exceptionnelle à l'extérieur, les joueurs lensois se rassemblaient devant la tribune Marek pour entonner un chant devenu emblématique de l'épopée lensoise: "Olélé Olala, mais qu’est ce qui s’est passé ? On les a chicotés!"

Le premier janvier dernier, pour sa 100e sur le banc lensois et une probante victoire face au PSG, c'est même Franck Haise en personne qui avait lancé le chant face à une tribune Marek extatique.

Après le match retour, gagné cette fois par les Parisiens au Parc des princes, c'est Kimpembe qui avait repris l'hymne face à son public (et pris par la suite une volée de bois vert dans les médias).

L'envie de passer à autre chose et de se renouveler

Ce mardi soir, après la brillante victoire de Lens face à Arsenal pour le retour de la Ligue des champions après 21 années d'absence à Lens, on pouvait imaginer que tous les ingrédients étaient réunis pour une explosion de joie en chanson. Et pourtant, malgré un clapping, et une ambiance exceptionnelle, pas de "chicotage", en tout cas de la part des joueurs. Comme expliqué par Jean Bommel à l'antenne de RMC mardi soir, les joueurs du RC Lens ont arrêté ce chant en championnat, car il était beaucoup repris par ailleurs et qu'ils avaient envie de se renouveler.

Le début de saison compliqué des lensois au point de vue comptable n'a pas non plus donné beaucoup d'occasion aux joueurs lensois (deux victoires en sept matchs, une seule à domicile) de continuer la tradition, tout comme la volonté de Franck Haise de "passer à autre chose", après le début de saison compliqué et les départs de Openda et Fofana. Aux Lensois maintenant d'enchaîner les performances de ce type pour trouver un nouveau gimmick.

Edit 13h40:

Si on en croit une vidéo diffusée sur Youtube par Prime Video France, les Lensois ont finalement chicoté Arsenal... mais pas sur la pelouse, dans l'intimité du vestiaire.

Article original publié sur RMC Sport