Ligue des champions: Liverpool réagit face à Villarreal et va en finale

Liverpool s’est qualifiée pour une finale de Ligue des champions durant laquelle le club anglais affrontera le vainqueur de Real-Madrid-Manchester City, le 28 mai à Saint-Denis. Les Reds ont gagné 3-2 après avoir été menés 2-0 par Villarreal, ce 3 mai 2022 en Espagne, en demi-finale retour.

Liverpool disputera donc sa dixième finale de C1 et visera un septième sacre dans la plus prestigieuse des coupes d’Europe de clubs de football, le 28 mai 2022 à Saint-Denis. Les Reds retrouveront soit le Real Madrid, comme en 1981 et 2018. Soit leurs rivaux de Manchester City pour une finale 100% anglaise.

Mais cette finale aurait aussi pu être 100% espagnole. Car ce 3 mai 2022, Villarreal a bien failli punir Liverpool en demi-finale retour de la Ligue des champions. Décevant au match aller (0-2), le club ibère s’est montré nettement plus à son avantage, devant son public.

Dès la 3e minute, sur un centre puissant venu de la gauche, le Français Etienne Capoue remise le ballon presqu’involontairement vers Boulaye Dia. L’attaquant sénégalais en profite pour inscrire son premier but dans cette compétition : 1-0.

A la 37e minute, le gardien de but de Liverpool Alisson Becker se jette dans les pieds de Giovani Lo Celso et déséquilibre le milieu de terrain argentin. Mais l’arbitre ne siffle pas penalty. Peu importe pour Villarreal : dans la foulée, le milieu de terrain Francis Coquelin venge le club espagnol en propulsant de la tête un ballon centré par Etienne Capoue (2-0, 41e).

Le supplice de Geronimo Rulli

Touchés dans leurs orgueils, les visiteurs réagissent après la pause. Après une frappe du latéral anglais Trent Alexander-Arnold qui est déviée sur la transversale, ils réduisent le score. Ils sont bien aidés en cela par le gardien adverse Geronimo Rulli. A la 62e minute, le ballon passe entre ses jambes sur une frappe certes sèche mais pas imparable du milieu de terrain brésilien Fabinho :

Les jambes de Rulli sont également trop écartées sur un coup de tête piqué de l’attaquant colombien Luis Diaz (2-2, 67e). Le portier argentin est en plein supplice. A la 74e miniute, sa sortie aussi lointaine qu’hasardeuse ne perturbe pas Sadio Mané, lancé en profondeur sur une passe aérienne. L’attaquant sénégalais le dribble puis prend le temps d’ajuster sa frappe : 2-3.

Symbole de ce changement radical dans le jeu : le Français Etienne Capoue, passeur décisif sur les deux buts de Villarreal est exclu pour un deuxième avertissement (85e). La belle aventure du sous-marin jaune, surnom du club espagnol, s’arrête en demi-finale.

VIDÉO - Demies - Emery : “C'est la meilleure équipe du monde”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles