Ligue des champions: la Juventus éliminée, le titre s'effondre en Bourse

Festor, Gilles, agence, AFP
Cristiano Ronaldo se prend la tête entre les mains après l'élimination de la Juventus en Ligue des champions. / Proshots / Panoramic

LE SCAN SPORT - L'élimination du club italien en quart de finale de la Ligue des champions face à l'Ajax Amsterdam s'est traduite par une chute de 17% ce mercredi matin à la Bourse de Milan.

La Juventus Turin de Cristiano Ronaldo est soudainement retombée sur terre mardi soir avec une élimination surprise face aux virevoltants Néerlandais de l'Ajax Amsterdam (1-2, 1-1). Une contre-performance qui va peser lourd dans les finances du club qui a déboursé 100 millions d'euros pour faire venir Cristiano Ronaldo du Real Madrid. L'UEFA versera 12 millions d'euros à chaque club qualifié pour le dernier carré auxquels il fallait ajouter les recettes billetterie du match à domicile notamment. Sans compter le gros chèque lié à la répartition des droits TV en fin de saison, la Vieille Dame voit passer sous son nez environ 17 millions d'euros en s'arrêtant en quarts de finale.

21,8% de baisse à l'ouverture de la bourse de Milan

Conséquence de cette élimination, le titre de la Juventus Turin perdait plus de 17% mercredi matin à la Bourse de Milan. L'action a plongé à l'ouverture de 21,8% et, vers 07H30, le titre cédait 17,66% à 1,3895 euro, dans un marché en hausse de 0,22%. L'action de la «Juve» avait battu lundi son record de clôture, à la veille du quart de finale retour contre l'Ajax Amsterdam, se hissant à 1,706 euro. Son précédent record à la clôture avait été enregistré le 19 septembre, à 1,672 euro.

Introduite en décembre 2001 à la Bourse de Milan, la Juventus s'était petit à petit étiolée en Bourse avant de se reprendre dans le courant de la saison 2017-2018, puis de pulvériser les records avec l'arrivée de la superstar portugaise. Le titre, qui s'échangeait autour de 0,6 euro à la mi-2018, était monté jusqu'à 1,8 euro en cours de séance le 20 septembre, avant de redescendre quelque peu.



Retrouvez cet article sur Figaro.fr

Un maillot spécial «Notre-Dame» pour le Paris SG?
Cris de singe à Dijon: pas de mise en examen pour l'auteur présumé
Un mandat d'arrêt émis contre Mahyar Monshipour en Iran
Notre-Dame: le Paris SG se joindra à «une levée de fonds» et soutiendra les pompiers
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro