Ligue des champions : les explications de Darmanin sur les faux billets ne convainquent pas

© AFP

« 30 000 à 40 000 supporters anglais se sont retrouvés au Stade de France, soit sans billet soit avec des billets falsifiés. » À l’occasion d’un point presse organisé lundi, le ministre de l’Intérieur Gérard Darmanin dénonçait une « fraude massive, industrielle de faux billets » qui expliquerait les couacs de l’organisation de la finale de la Ligue des Champions au Stade de France, opposant Liverpool au Real de Madrid, samedi. Supporters aspergés de gaz lacrymogène, spectateurs entrant sans billet, rencontre décalée de plus d’une demi-heure… La fête a été gâchée au stade de la Seine-Saint-Denis, qui accueillait l’événement majeur du football européen.

Alors que les Jeux olympiques 2024 de Paris approchent, cet accueil chaotique suscite des doutes. Notamment sur la nature des incidents et les chiffres avancés par le ministre de l'Intérieur.

Lire aussi - Le Real Madrid remporte la Ligue des champions : Karim Benzema, l’attaquant 5 étoiles

Un chaos politisé

À quelques jours du premier tour des législatives, cette version des faits ne convainc pas vraiment l'opposition. Ce matin, sur France 2, Éric Ciotti estimait que « tout le monde sait que la version du ministre de l’Intérieur, et ça se confirme d’heure en heure, est totalement fausse et mensongère », avant de reconnaître qu’« il y a sans doute eu des faux billets mais pas dans cette proportion ». Et de rajouter que le discours de Gérard Darmanin occulterait « le fait qu’il y a eu des agressions, des vols des ressortissants de...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles