Ligue des champions : esseulé et inefficace, Dario Benedetto plombe l'attaque marseillaise

Guillaume Poisson
·1 min de lecture

A la 46e minute, le match de l'Olympique de Marseille aurait dû basculer. Mais Dario Benedetto a manqué son face-à-face avec José Sa, le gardien de l'Olympiakos. En soi, rien de bien grave ou d'anormal. Mais au vu de ses récentes performances, cette occasion gâchée est symptomatique du mal qui ronge "Pipa". Le numéro 9 de l'OM, recruté pour pallier les manquements d'un Kostas Mitroglou bien trop maladroit pour les ambitions du club français, n'est pas (ou plus) à la hauteur. Avec ce nouveau match sans but, l'Argentin est resté muet depuis 8 rencontres toutes compétitions confondues : soit sa pire série depuis son arrivée. Au moment même où on l'attendait - en Ligue des champions - Benedetto semble loin du compte. Lui et l'OM devront vite rectifier le tir s'ils entendent s'extirper de la phase de groupes.

Inefficace, mais surtout à contre-temps

Pourtant, comme dans tous ses matchs, Dario Benedetto ne se ménage pas. En première mi-temps, la seule qu'il ait disputée en entier, il a parcouru 5,2 kilomètres, soit un très bon total pour un avant-centre. Benedetto participe à l'effort collectif, mais il ne s'en sert pas pour sa propre besogne.

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi