Ligue des champions : Manchester City renverse le PSG et prend une option

·4 min de lecture

La demi-finale de Ligue des champions est mal engagée pour le PSG. Dominateur en première mi-temps de ce match aller, Paris a baissé de pied en seconde période face à Manchester City et a finalement été puni par Mahrez et De Bruyne (1-2). Les coéquipiers de Kylian Mbappé devront aller s'imposer à Manchester, le 4 mai, pour aller en finale.

Le PSG peut se mordre les doigts. Après avoir su contenir Manchester City en première mi-temps, les Parisiens se sont laissés complètement manger par les hommes de Pep Guardiola dans cette manche aller de demi-finale de Ligue des champions (1-2). Les hommes de Pochettino devront impérativement l'emporter au match retour, le 4 mai prochain, pour voir à nouveau la finale.

Auréolé des qualifications marquantes face au Barça et au Bayern Munich et avec une infirmerie quasi vide, le PSG sait qu'il a toutes les cartes en mains mercredi soir au Parc des Princes face à Manchester City. D'autant que Neymar est en forme, comme il le prouve en se procurant la première occasion du match : sur une récupération au milieu de terrain de Di Maria, il est décalé par l'Argentin mais manque sa frappe devant Ederson (2e).

Manchester City réagit immédiatement. Phil Foden perfore le milieu parisien et tente de trouver De Bruyne dans la profondeur. Cependant, le capitaine parisien Marquinhos, de retour de blessure, s'interpose (3e).

>> À lire aussi : Ligue des champions : Phil Foden, le petit prodige de Manchester City que le PSG devra museler

Manchester City tente de mettre en place son jeu de possession mais Paris ne se laisse pas faire. Le bloc parisien est compact et déjoue le pressing des "Citizens" pour faire ressortir le ballon. Les coéquipiers de Mbappé portent le danger dans la moitié de terrain adversaire.

Une domination qui se traduit rapidement par un but. Sur un corner exécuté par Angel Di Maria, l'Argentin dépose le ballon sur la tête de Marquinhos. Ederson ne peut rien faire face à cet imparable coup de casque (14e, 1-0).

City dominée mais opportuniste

Manchester City est sonné tandis que Paris multiplie les corners dangereux. Angel Di Maria s'enhardit à tenter un tir direct sur un de ces coups de pied de coin. Ederson est vigilant (26e). Sur le corner suivant, Mbappé trouve Paredes au premier poteau. Sa tête décroisée frôle le montant (27e).

Manchester City peine mais sait profiter de la moindre occasion qu'on lui laisse. Une mauvaise relance de Navas profite à Foden sur le côté gauche. L'Anglais centre et Mahrez remise de la tête. Paredes dégage en catastrophe d'un geste qui aurait pu valoir une faute (32e). Puis Kevin De Bruyne fait la différence côté gauche. Son centre est cependant dégagé en catastrophe par Bakker (37e).

La première période se conclut sur une belle frayeur pour Paris. Sur une perte de balle parisienne aux 35 mètres, De Bruyne trouve Foden laissé seul dans la surface. L'"Iniesta de Stockport" frappe, mais Navas est là pour sauver les siens en deux temps (41e).

Les "Citizens" égalisent

Au retour des vestiaires, la machine Manchester City se met enfin en marche. Kevin De Bruyne lance les hostilités d'un coup franc excentré sur le côté droit, mais Bakker s'impose de la tête dans la surface (47e).

Paris semble étouffé par le pressing mancunien. Moins en jambes qu'en début de match, ils ne parviennent plus à ressortir le ballon et la défense ne peut que résister vaillamment. Angel Di Maria redescend très bas pour aider ses petits camarades.

Il ne fait que retarder l'inévitable. Manchester City égalise. Laissé seul à l'entrée de la surface, Kevin De Bruyne a tout son temps pour ajuster son centre... qui finit au fond de la cage parisienne (64e, 1-1).

Sur coup franc, Riyad Mahrez profite d'un trou dans le mur parisien pour tromper Kaylor Navas et doubler la mise (71e, 1-2). Le scénario catastrophe se poursuit pour Paris avec l'exclusion quelques instants plus tard d'Idrissa Gueye (77e).

En perdition, le PSG subit jusqu'à la fin du match et peut une nouvelle fois remercier son portier qui lui évite une addition trop salée. Vigilant en toutes circonstances, le Costaricain sort de nouveau un grand match à l'image de cette frappe de Phil Foden captée en fin de match (87e).

Le PSG est désormais au pied du mur. Il devra aller chercher sa qualification à l'Etihad Stadium, mardi 4 mai. Cela tombe bien, les déplacements ont davantage réussis aux Parisiens que les matches au Parc cette saison, comme s'en souviennent le Barça et le Bayern. À méditer durant une semaine…

Revivez le match via notre liveblog