Ligue des champions : Chelsea surpris par le Dinamo Zagreb, Haaland lance Manchester City

© Thomas Coex, AFP

Le Real Madrid et Manchester City n'ont pas failli au moment de lancer leur Ligue des champions, mardi face au Celtic Glasgow et à Séville. Au contraire de Chelsea, qui s'est incliné face aux Croates du Dinamo Zagreb.

Groupe E : Chelsea surpris à Zagreb

Et la première surprise de cette saison de Ligue des champions s'appelle : le Dinamo Zagreb ! L'équipe croate a croqué l'ogre Chelsea (1-0), vainqueur de la C1 2021, qui alignait la plupart de ses onéreuses recrues estivales.

Après avoir dépensé près de 300 millions d'euros sur le mercato, les Blues de Thomas Tuchel ont concédé l'ouverture du score sur une chevauchée de Mislav Orsic en contre-attaque (13e). Et ils se sont ensuite heurtés en vain à la défense de l'équipe croate, malgré leurs recrues Wesley Fofana, Raheem Sterling et Pierre-Emerick Aubameyang.

Voilà déjà Chelsea sous pression avant de recevoir la semaine prochaine Salzbourg, qui a partagé les points avec l'AC Milan mardi (1-1).

Groupe F : le Real gagne mais perd Benzema

Débuts maîtrisés pour le Real Madrid, tenant du titre et vainqueur 2-0 sur le terrain du Celtic, à Glasgow, avec un gros bémol : la sortie sur blessure de son capitaine et avant-centre Karim Benzema.

Au Celtic Park, les Madrilènes ont vécu une soirée contrastée, bousculés sur le terrain par les Écossais, à l'image du poteau trouvé par Callum McGregor (21e). La sortie de Benzema à la demi-heure de jeu, apparemment touché au genou droit, n'a rien arrangé.

Mais l'équipe de Carlo Ancelotti a de la ressource. Et Vinicius, au bout d'une action collective splendide (56e), puis Luka Modric, pour son 100e match de C1 avec le Real (60e), et enfin Eden Hazard (77e), ont libéré la "Maison blanche", en tête du groupe F avec le Shakhtar Donetsk, victorieux 4-1 à Leipzig.

Groupe G : Haaland déjà glouton, Dortmund déroule

Vingt-cinq buts en vingt matches de Ligue des champions, c'est le total ahurissant accumulé par Erling Haaland, auteur mardi d'un doublé lors de ses débuts européens avec Manchester City à Séville (3-0).

L'ogre norvégien, âgé de 22 ans seulement, continue d'entretenir des statistiques spectaculaires sur la scène européenne, comme avec Salzbourg puis Dortmund, ses précédents clubs.

Cette fois, il a marqué à la réception d'un centre tendu de Kevin De Bruyne (20e), puis récidivé après l'heure de jeu (67e), avec deux autres buts signés Phil Foden (58e) et Ruben Dias (90e+2).

Et voilà l'équipe de Pep Guardiola déjà en tête du groupe G (3 pts), juste devant Dortmund (3 pts), facile vainqueur de Copenhague (3-0).

Groupe H : le PSG débute bien, Mbappé fait abstraction

La victoire, une première période maîtrisée, puis une fin de match un peu moins sereine : Paris a réussi sa mise en route continentale à domicile contre la Juventus Turin, même si tout n'a pas été aussi parfait que le doublé spectaculaire de Mbappé.

Plus inspiré sur le terrain que la veille en conférence de presse, où son fou rire sur les questions environnementales a suscité une controverse jusqu'au sommet du gouvernement français, l'attaquant-star du PSG n'a pas semblé perturbé par la polémique.

Une louche splendide de Neymar dans la surface lui a permis d'ouvrir le score de volée (5e). Puis l'attaquant français a combiné sur la droite avec Achraf Hakimi, doublant la mise au bout d'un joli une-deux (22e).

Le Parc des Princes a scandé son nom, une douce musique aux oreilles du champion du monde après 24 heures de controverse extrasportive. Mais Mbappé a aussi péché par manque d'altruisme, oubliant Neymar démarqué (51e), et cela a sans doute permis aux Turinois de réduire le score: Weston McKennie a surgi de la tête après une mauvaise sortie de Gianluigi Donnarumma (53e) et la fin de match a été plus brouillonne.

Au moins l'essentiel est-il accompli pour les Parisiens (3 pts), qui battent la Juve pour la première fois de leur histoire et alimentent leurs rêves de gloire continentale. Ils rejoignent en tête du groupe H l'équipe de Benfica (3 pts), victorieuse 2-0 du Maccabi Haïfa, adversaire du PSG la semaine prochaine.

Avec AFP