Ligue des champions CAF: le tenant Al Ahly se hisse en quarts, l'Espérance battue

·4 min de lecture

Nonuple vainqueur de la Ligue des champions de la CAF et tenant du titre, Al Ahly s'est assuré la deuxième place du groupe A derrière Simba grâce à son match nul obtenu ce samedi 3 avril sur le terrain d'Al Merreikh (2-2). Dans le groupe C, Horoya et les Kaizer Chiefs joueront une finale dans une semaine, tandis que dans le groupe D, l'Espérance de Tunis s'est inclinée pour la première fois et le Mouloudia reste sous la menace de Zamalek.

« Ne doutez jamais de notre malédiction de la 90e et plus », sourit Al Ahly sur les réseaux sociaux. Il est vrai que les Diables rouges égyptiens sont passés tout près d'une mauvaise surprise ce samedi lors de leur match de la 5e journée de la phase de poules de la Ligue des champions CAF, sur le terrain des Soudanais d'Al Merreikh, déjà éliminés après trois revers et un match nul.

Al Ahly arrache son billet au bout du temps additionnel

Derrière le leader tanzanien Simba, déjà qualifié, Al Ahly avait l'occasion de verrouiller sa deuxième place dans le groupe A, la dernière qualificative pour les quarts de finale. Pour cela, le club égyptien avait besoin d'un seul point, puisque dans l'autre match, l'AS Vita Club (4 points) s'est inclinée face à Simba (4-1).

Mais tout a mal commencé avec l'ouverture du score de la tête signée du capitaine d'Al Merreikh, Ramadan Agab (26e). Les locaux ont ensuite fait le break grâce à Saifeldin Bakhit, efficace en duel avec le gardien (36e). Avec une défaite 2-0, Al Ahly restait à 7 points et sous la menace de voir l'AS Vita Club lui passer devant – avec de la réussite – lors de l'ultime journée.

Mais la chance a tourné en faveur des Égyptiens. Al Merreikh a manqué le penalty du 3-0 juste avant la pause. Et puis, en fin de match, Al Ahly a réduit l'écart sur penalty par Bard Banoun (81e), avant que Yasser Ibrahim El Hanafi n'arrache de la tête le but de l'égalisation (90+4e), et la qualification de son équipe par la même occasion.

Horoya et les Kaizer Chiefs pour une finale

Le suspense demeure dans le groupe C. Le Wydad Casablanca, leader et déjà qualifié, a concédé sa première défaite sur le terrain des Kaizer Chiefs (1-0). Les Tunisiens, battus sur une tête plongeante de Bernard Parker, sont en quarts de finale, mais ils pourraient ne finir que deuxièmes s'ils s'inclinaient lors de la dernière journée.

De leur côté, les joueurs de Horoya ont assuré l'essentiel en l'emportant sur le terrain de Petro de Luanda (1-0), plus que jamais lanterne rouge avec un seul point au compteur. Sekou Camara, de la tête lui aussi, a offert la victoire au club guinéen sur sa première occasion (2e).

Derrière le Wydad (10 points), Horoya et les Kaizer Chiefs sont à égalité (8 points), le club guinéen devançant son rival sud-africain à la différence de buts (+1 contre -1). Lors de leur première confrontation à Johannesbourg, les deux équipes s'étaient séparées sur un 0-0. Elles se retrouveront le 10 avril en Guinée lors de la dernière journée, lors d'une véritable finale pour la deuxième place. Les Chiefs auront besoin d'une victoire pour se qualifier. Horoya pourra se contenter d'un match nul.

Zamalek relance tout

Dans le groupe D, l'Espérance de Tunis, déjà qualifiée pour les quarts de finale, a subi son premier revers dans la compétition face aux Sénégalais de Teungueth (2-1). Mohamed Ben Romdhane avait pourtant ouvert la marque pour les Tunisiens (28e). Mais Serigne Niang a égalisé (36e), puis Baye Diop a inscrit le but de la victoire (72e), la première de Teungueth dans la compétition. Le club de Rufisque reste toutefois dernier avec 4 points.

Car dans la soirée, les Égyptiens de Zamalek ont piégé le Mouloudia Club d'Alger sur son propre terrain. Youssef Ibrahim Obama a porté la première estocade (7e) avant d'être imité par Shikabala (33e). Résultat : le Mouloudia reste à 8 points et voit Zamalek revenir avec 5 points. Les Algériens ont encore leur destin en mains. S'ils battent l'Espérance ou obtiennent le point du nul lors de la dernière journée, ils verront les quarts de finale. Pour coiffer le Mouloudia sur le fil, Zamalek devra battre Teungueth et espérer une victoire de l'Espérance.

Qualifiés pour les quarts de finale

Simba (1er groupe A)

Al Ahly (2e groupe A)

Mamelodi Sundowns (1er groupe B)

Wydad Casablanca (1er ou 2e groupe C)

Espérance de Tunis (1er ou 2e groupe D)

Éliminés de la course pour les quarts de finale

AS Vita Club (groupe A)

Al Merreikh (groupe A)

TP Mazembe (groupe B)

Petro de Luanda (4e groupe C)

Teungueth (groupe D)