Ligue des champions, Brésil, NRA : les informations de la nuit

FRANCK FIFE / AFP

Ligue des champions : le 14e sacre de l’implacable Real Madrid face à Liverpool. “La gloire du Real Madrid est infinie”, applaudit El País. Le club de foot espagnol a remporté samedi 28 mai sa 14e Ligue des champions, au Stade de France, à Saint-Denis, “grâce à un colossal Courtois et un but de Vinicius qui ont suffi à faire fondre une équipe de Liverpool méritante”. “Les joueurs anglais ont joué, et mieux que Madrid, poursuit le quotidien espagnol. Mais quand il s’agit de gagner, on ne joue pas à Madrid. C’est une autre affaire.” Avant le match, l’ambiance était devenue chaotique aux abords du Stade de France, avec l’afflux de dizaines de milliers de supporteurs et des tentatives d’intrusion de personnes sans billet, auxquels les forces de l’ordre par des tirs de gaz lacrymogènes.

Au Brésil, au moins 35 morts après de fortes pluies dans le nord-est. Les pluies torrentielles qui frappent depuis lundi la région de Recife, capitale de l’État du Pernambouc (nord-est du Brésil), ont fait au moins 35 morts, rapporte O Globo. “Rien que ce samedi, écrit le journal, il y a eu 30 victimes dans des glissements de terrain.” La région est en alerte de danger élevé, selon la classification de l’Institut national de météorologie (Inmet). Le président Jair Bolsonaro a exprimé sur Twitter ses “condoléances et sa solidarité aux victimes de cette triste catastrophe”.

Aux États-Unis, la NRA renouvelle sa confiance à son leader. Les membres de la National Rifle Association (NRA), ont renouvelé samedi par un vote leur confiance à leur leader Wayne LaPierre, lors de la convention annuelle du principal lobby pro-armes à feu américain à Houston, au Texas, relate Bloomberg. Une motion de défiance avait été rédigée contre lui, qui “aurait pu l’évincer du poste qu’il occupe depuis plus de trente ans”. Ce vote intervenait quatre jours après la tuerie d’Uvalde, dans une école primaire du Texas, qui a ravivé le débat sur les lois américaines sur les armes à feu. La motion de défiance “ne concernait pas la fusillade, mais était portée par des dissidents de la NRA mécontents de la direction de LaPierre, qui a fait l’objet de virulentes critiques internes ces dernières années”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles