Ligue des Champions : le Bayern Munich s'impose face au Barça, l'Atlético surpris à Leverkusen

REUTERS - ANDREAS GEBERT

Alors que le Bayern Munich a dompté le FC Barcelone de son ancien buteur Robert Lewandowski (2-0), un but de Joël Matip en toute fin de match a donné à Liverpool un succès mérité et précieux (2-1) contre l'Ajax Amsterdam, lors de la deuxième journée de la Ligue des Champions mardi.

  • Groupe A : Liverpool va mieux

Opération rachat réussie pour Liverpool : après leur lourde défaite inaugurale à Naples (4-1), les Reds ont réagi contre l'Ajax Amsterdam (2-1), se relançant dans le groupe A. À Anfield, l'équipe de Jürgen Klopp a trouvé la faille grâce à Mohamed Salah (17e), mais l'Ajax a aussitôt égalisé grâce à une frappe surpuissante en lucarne de Mohammed Kudus (27e).

Il a fallu attendre un but providentiel de Joel Matip (89e) pour libérer les Reds. En attendant l'autre match du groupe, Glasgow Rangers-Naples, repoussé à mercredi en raison de contraintes logistiques liées au décès de la reine Elizabeth II, Liverpool, l'Ajax et le Napoli sont ex-aequo en tête (3 pts).

  • Groupe B : une claque pour l'Atlético

Soirée de surprises dans le groupe B : le FC Porto et l'Atlético Madrid, favoris du groupe, ont fini au tapis. Le Club Bruges a réussi l'exploit d'aller s'imposer largement au stade du Dragon au Portugal (4-0) pour prendre les commandes de la poule avec deux victoires en deux matches (6 pts).

Derrière, l'Atlético a fini par ployer (2-0) devant Leverkusen, sur des buts de Robert Andrich (84e) et du Français Moussa Diaby (87e), et les deux adversaires se retrouvent au coude-à-coude au classement (3 pts chacun).

  • Groupe C : le Bayern gagne le choc

Dans l'affiche de la soirée, le club bavarois est venu à bout du Barça (2-0) grâce au Français Lucas Hernandez (50e) et à Leroy Sané (54e), assommant son rival catalan qui n'avait pourtant pas démérité.

Les retrouvailles entre le Bayern et son ancien serial-buteur Robert Lewandowski étaient très attendues : l'avant-centre polonais, transféré à Barcelone pour 45 millions d'euros à l'intersaison, a été plus applaudi que sifflé et il a raté la plus belle occasion du Barça, expédiant le ballon juste au-dessus alors qu'il était seul au point de penalty (18e).

Mais c'est le Bayern qui frappé, d'abord par Hernandez d'une tête piquée (50e), ensuite par Sané (54e), alors que la recrue munichoise Sadio Mané a été plutôt discrète. Suffisant pour faire plier Barcelone et pour placer le Bayern en tête du groupe (6 pts), trois longueurs devant le club catalan et l'Inter Milan, qui a rebondi aux dépens du Viktoria Plzen grâce à Edin Dzeko (20e) et Denzel Dumfries (70e).

  • Groupe D : le Sporting continue de dominer

Tottenham s'est incliné dans les ultimes minutes face au Sporting Portugal (2-0), encaissant deux buts coup sur coup au stade José Alvalade. L'attaquant Paulinho a d'abord ouvert le score d'une tête rageuse sur corner (90e, 1-0) avant qu'Arthur Gomes offre un succès définitif au Sporting d'un tir limpide au bout de la dernière action de la rencontre (90e+3, 2-0). Après deux journées, le Sporting compte deux victoires en deux matches.

Engagé pour la deuxième journée de Ligue des champions ce mardi, l'Olympique de Marseille a une nouvelle fois perdu à domicile contre Francfort (1-0) après sa défaite inaugurale il y a une semaine à Tottenham. Méconnaissables pendant une heure, les Marseillais ont encaissé l'ouverture du score juste avant la pause par Jesper Lindstrom sur une erreur défensive. L'entraîneur de l'OM a bien tenté de trouver la solution en changeant toute son animation offensive mais sans jamais trouver la faille face à une formation allemande bien solide. Après deux journées, Marseille est dernier de son groupe avec 0 point derrière Tottenham et Francfort, 3 points, et le Sporting, leader avec 6 points, prochain adversaire de l'OM.

Avec AFP et Reuters