Ligue 2 : "Il y a des règles", le président de Villefranche en colère après l’avis du CNOSF sur Bordeaux

Facebook FC Villefranche-Beaujolais

Le FC Villefranche-Beaujolais est dans l’attente. Troisième de National l’an dernier, le FCVB pourrait évoluer en Ligue 2 cette saison, si Bordeaux est définitivement relégué en National 1. Problème pour le club rhodanien, les Girondins se rapprochent de la deuxième division grâce à l’avis favorable rendu par le CNOSF (Comité national olympique et sportif français), ce lundi 25 juillet. Une décision attendue mais contestée par Philippe Terrier, le président de Villefranche, qui s’est exprimé au micro de RMC Sport. "On voyait bien la pression qui avait été mise sur le CNOSF. On a la preuve que la pression, ça peut marcher. Ils ont suivi Bordeaux. Mais est-ce qu’ils avaient vraiment le choix ?", s’est interrogé le dirigeant.

À lire également

Retournement de situation incroyable, les Girondins de Bordeaux pourraient finalement être maintenus en Ligue 2 !

Il espère que, malgré cet avis, le Comex, qui se réunira mercredi, ne suivra pas la recommandation du CNOSF et qu’il statuera définitivement sur la relégation en N1 du club bordelais : "J’ai toujours cru aux instances. J’espère qu’elles ne vont pas lâcher. On a beau parler de l’histoire de Bordeaux, du club historique, il y a des ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles