Ligue 1: la très mauvaise saison de l’Olympique lyonnais

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lyon a perdu dans le temps additionnel chez le relégable Metz (3-2), dimanche 8 mai. Une défaite de trop pour l'OL qui s'éloigne des places européennes, après la 36e journée. Lyon qui visait la Ligue des champions pour la prochaine saison en est loin.

Une semaine après leur triomphe à Marseille (3-0), les Lyonnais ont rechuté chez des Messins qui n'avaient gagné qu'un seul match à domicile jusque-là. Une nouvelle fois, les joueurs de Peter Bosz, qui ont terminé à dix, ont été trahis par leur manque de réussite et leur irrégularité.

L'OL visait la Ligue des champions...

La cinquième place de Strasbourg, synonyme de barrages pour la Ligue Europa Conférence, s'éloigne à cinq points, un écart presque rédhibitoire avec deux rencontres à disputer. L'OL, qui visait la Ligue des champions, s'apprête à disputer en 2022/23 une deuxième saison sans Coupe d'Europe en trois ans.

« C'était un match important dans la course à l'Europe et on n'a pas su l'emporter donc forcément on est déçu, a déclaré Moussa Dembélé, attaquant et capitaine de Lyon, auteur de deux buts lors de la défaite de l'OL à Metz. On manque d'agressivité à l'entame de match et de prise d'initiative et ça nous a porté préjudice. À l'image de notre saison, il y a du bon, du très bon, et du moins bon. Il y a eu un manque de combativité. Un match comme ça, même si tu ne joues pas ton meilleur football, c'est important de rester et de gagner. »

La déception de Peter Bosz

L’entraîneur de l’OL n’y est pas allé par quatre chemins. « Aujourd'hui, on peut dire que la saison est un échec », a avoué Peter Bosz. « C'est une grosse déception et peut-être la fin des espoirs européens. C'est notre jeu qui est, surtout, une déception. Je ne peux pas expliquer la différence avec le match de Marseille. La deuxième période était mieux, mais je ne peux pas expliquer la première. C'est terrible pour l'OL », a expliqué le technicien en conférence de presse.

« Je suis en colère avec la manière dont on a débuté le match. La deuxième période était mieux. Les quatre changements de la mi-temps étaient significatifs de ma colère. Lyon n'a aucune excuse aujourd'hui. Sans faire offense à Metz, on n'a pas joué contre la meilleure équipe de L1 mais eux se sont battus, ont gagné les duels et pas nous », a ajouté l'entraîneur néerlandais.

(Avec AFP)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles