Ligue 1 : pourquoi Free est "très heureux" de son investissement

·1 min de lecture

Dans le marasme actuel des droits TV du football français, il y a au moins un diffuseur qui a le sourire : Free. Alors que la Ligue de football professionnelle (LFP) se retrouve dans une situation financière délicate après l'appel d'offres infructueux pour les droits TV lundi, elle peut compter sur les 42 millions d'euros de l'opérateur qui a acquis les droits numériques de la Ligue 1 du quasi-direct. "On est très heureux de notre investissement et d'accompagner la Ligue 1 cette saison et jusqu'en 2024", assure au micro d'Europe 1 Frédéric Goyon, responsable éditorial de Free sur ce dossier. 

>> LIRE AUSSI - Ligue 1 : Canal+ et beIN Sports boycottent l'appel d'offres pour les droits TV

"La Ligue 1 est un bon produit" 

Si la crise sanitaire a rendu le contexte difficile, aussi bien pour les clubs que pour les diffuseurs, le responsable est formel : "la Ligue 1 est un bon produit. Elle est suivie directement ou indirectement par 20 millions de Français, c'est la compétition du pays champion du monde, l'un des championnats parmi les plus formateurs d'Europe où toutes les régions sont représentées." Un "produit" qui mérite d'avoir une "visibilité maximale", d'où la décision de l'opérateur d'offrir son contenu gratuitement sur l'application dédiée jusqu'à la fin de la saison, quelque soit l'opérateur.

Mais malgré 500.000 utilisateurs revendiqués et un fort intérêt pour la Ligue 1, Free n'a pas l'ambition de devenir l'un des diffuseurs principaux du championnat. "On est compl...


Lire la suite sur Europe1