Incidents OM-PSG : un match à huis clos pour Marseille, pas de point retiré

·1 min de lecture

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), réunie mercredi, a sanctionné l'Olympique de Marseille d'un match à huis clos total pour les incidents survenus lors du classique contre le PSG au Vélodrome, le 24 octobre. A l'issue de deux semaines d'instruction, la commission de discipline a finalement décidé d'infliger un match à huis clos total au club olympien, qui sera celui contre Troyes le 28 novembre selon l'OM. Contacté par l'AFP, le club n'a toutefois pas souhaité commenté la décision de la commission. Déjà sanctionné pour des débordements de ses supporters dans le parcage visiteurs lors d'un match à Angers le 22 septembre, l'OM risquait un retrait d'un point au classement en cas de récidive.

Lors de la rencontre de la 11e journée de Ligue 1 (0-0) entre l'OM et le PSG, des projectiles avaient notamment été lancés sur les tireurs de corners parisiens en première période et un spectateur était entré sur la pelouse à la 72e minute. En dehors du stade, 21 personnes avaient été interpellées pour d'autres incidents. Une demi-douzaine avaient été condamnées à des peines allant jusqu'à deux ans de prison ferme, toutes assorties d'interdictions de stade.

Même sanction pour l'AS Saint-Etienne

Par ailleurs, la commission a décidé mercredi d'un huis clos total du stade de Saint-Etienne (une sanction déjà purgée à titre conservatoire lors de la rencontre entre les Verts et Clermont), après les incidents survenus à Geoffroy-Guichard lors du match contre An...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles