Ligue 1: Monaco rugit, Marseille rebondit

Le jeune attaquant de l'AS Monaco Kylian Mbappé exulte après avoir ouvert le score face à Nantes à Louis-II, le 5 mars 2017

Lorient (AFP) - Il y avait déjà 3-0 à la mi-temps... Monaco a assommé Nantes dimanche soir (4-0) et prouve à ses rivaux parisiens et niçois qu'il va falloir s'arracher pour aller le chercher en tête de la Ligue 1, à dix journées de la fin.

Le jeune attaquant Kylian Mbappé, 18 ans, a encore brillé avec un doublé à domicile et les Monégasques conservent leurs trois points d'avance au classement. Un peu plus tôt, Marseille a retrouvé des couleurs grâce à une large victoire à Lorient (4-1) marquée par un geste de classe de Dimitri Payet.

. Le festival de Monaco et Mbappé

Les victoires du PSG et de Nice la veille n'ont guère troublé les Monégasques. Ils ont frappé fort encore une fois, et dès la 4e minute sur une volée de Mbappé, après une déviation nantaise.

Le reste a été du même acabit. Germain a réalisé un joli enchaînement contrôle-frappe pour le deuxième but (43e). Mbappé, idéalement servi par un Bernardo Silva en grande forme, a placé une tête opportune avant la pause (45e+1), inscrivant à 18 ans et deux mois son neuvième but en Ligue 1 cette saison... Puis Fabinho a conclu les débats sur penalty (59e).

Les Monégasques semblent donc garder la tête froide, malgré la course folle avec le PSG et Nice. Il ne reste que dix journées et ils bénéficient d'un calendrier plutôt favorable, mis à part un déplacement à Lyon le 23 avril. Tandis que le PSG se rendra à Nice fin avril pour un duel peut être décisif...

. Le sourire de l'OM et Payet

Avant le carton monégasque, l'Olympique de Marseille a retrouvé le sourire à Lorient (4-1). L'OM restait sur une déroute contre le PSG en championnat (5-1) et une élimination frustrante en Coupe de France contre Monaco (4-3 après prolongation).

L'équipe de Rudi Garcia a parfaitement rebondi chez la lanterne rouge bretonne, bien pâle et toujours plus loin du maintien. L'OM a livré un festival offensif, à l'image du superbe but de Dimitri Payet, un subtil lob du pied gauche alors qu'il était dos au but (19e). Florian Thauvin (53e) a marqué lui aussi et a été un des grands acteurs de ce large succès, tandis que Rolando (6e) et Sanson (56e) ont inscrit les premier et dernier buts.

Les Marseillais sont 6e, à un point de Bordeaux et des places européennes. "L'objectif c'est de passer 5e et on sait qu'on ne le fera qu'à partir d'une série positive", a prévenu Rudi Garcia déjà tourné vers la réception d'Angers vendredi.

. La grise mine de Toulouse

A domicile Toulouse a concédé le match nul contre Lille (1-1), avec un penalty raté en toute fin de match. La frappe un peu molle de Braithwaite, qui aurait pu offrir la victoire aux siens, a été bien captée par Enyeama (84e). Même s'il n'a plus perdu depuis fin janvier, le Téfécé finit frustré. L'équipe de Pascal Dupraz avait ouvert le score sur une tête rageuse de Christopher Jullien (30e) et les Ultras se préparaient déjà à faire la fête en déployant une banderole "Dupraz président", en hommage à leur entraîneur et son fort tempérament.

Mais Lille a enchaîné les assauts dans le dernier quart d'heure et a logiquement fini par égaliser par Benzia (80e). Ce petit point grappillé in extremis va peut être valoir de l'or dans la lutte pour le maintien.

Résultats completsde la 28e journée:

vendredi

Bordeaux - Lyon 1 - 1

samedi

Paris SG - Nancy 1 - 0

Caen - Angers 2 - 3

Bastia - Saint-Etienne 0 - 0

Dijon - Nice 0 - 1

Montpellier - Guingamp 1 - 1

Metz - Rennes 1 - 1

dimanche

Lorient - Marseille 1 - 4

Toulouse - Lille 1- 1

Monaco - Nantes 4 - 0

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages