Ligue 1 : Lyon termine l'année en tête, devant Lille et Paris

·3 min de lecture

Lyon finit 2020 en leader, après sa nette victoire face à Nantes (3-0), lors de la dernière journée de Ligue 1 de l'année. L'OL se place juste devant Lille, tombeur de Montpellier (3-2), et le Paris saint Germain, vainqueur 4-0 sur Strasbourg. Désillusions pour Marseille, refroidi à Angers (2-1), et Nîmes, nouvelle lanterne rouge.

L'OL passera les fêtes en tête de la Ligue 1 ! Le club de Jean-Michel Aulas a achevé l'année en beauté en s'emparant de la première place à la différence de buts, en vertu d'une large victoire contre Nantes, mercredi 23 décembre, lors de la 17e journée de Ligue 1.

À domicile, l'équipe de Rudi Garcia s'est imposée grâce à Karl Toko Ekambi (4e), Tino Kadewere (37e) et l'indispensable Brésilien Lucas Paqueta (44e) contre des Nantais fantomatiques pour la dernière sur le banc de l'entraîneur intérimaire Patrick Collot, en passe d'être remplacé par l'ancien sélectionneur français, Raymond Domenech.

Grâce à une meilleure différence de buts (+20 contre +19), Lyon (36 pts) double Lille (36 pts), alors que le Losc a arraché la victoire à Montpellier sur un but providentiel de Burak Yilmaz (86e). Auparavant, une tête de Gaëtan Laborde (57e) et un ciseau somptueux d'Andy Delort (70e) avaient répondu aux buts lillois : un joli extérieur du pied signé Timothy Weah (23e) et un penalty de Jonathan Ikoné (68e).

Les Parisiens, eux, suivent la cadence : vainqueurs tranquilles de Strasbourg avec des buts de Timothée Pembélé (18e), Kylian Mbappé (80e), Idrissa Gueye (88e) et Moise Kean (90e+1), les joueurs de la capitale (troisièmes, 35 pts) finissent l'année 2020 sur une bonne note malgré une hécatombe de blessés, dont la superstar Neymar, attendue sur les pelouses en janvier.

Rennes enchaîne, Marseille déchante

Après un automne terne, les Rennais ont retrouvé la lumière, avec un quatrième succès de rang mercredi soir contre Metz (1-0), sur un but de Clément Grenier (52e), s'installant à la quatrième place du classement avec 31 points.

À l'inverse, l'OM suit une courbe opposée : après six victoires de rang en L1, les Marseillais ont signé un nul et deux défaites sur leurs trois derniers matches, montrant encore un visage très inquiétant à Angers malgré un sursaut final.

L'équipe d'André Villas-Boas s'est retrouvée menée sur des buts de Mathias Pereira Lage (4e) et Loïs Diony (23e). Et alors que Dimitri Payet a buté sur le gardien Paul Bernardoni sur penalty (71e), la tête lobée de Valentin Rongier (75e) n'a pas suffi.

Bref, malgré ses deux matches en retard, Marseille (5e, avec 28 pts) doit désormais davantage regarder derrière lui que devant, puisque quatre équipes à 27 points talonnent l'OM.

En bas de tableau, Dijon, pour la première fois depuis la quatrième journée, n'est plus lanterne rouge : les Bourguignons ont transmis le mistigri à leur adversaire du soir Nîmes, battu 3-1 sur un doublé de Moussa Konaté (75e, 90e+4) alors que les "Crocos" menaient jusqu'à un dernier quart d'heure cauchemardesque, avec notamment l'exclusion de Florian Miguel (76e).