LIGUE 1 - L'OM enfonce le Losc

LIGUE 1 – L’OM s’est baladé samedi face à Lille au Vélodrome (5-1), à l’occasion de la 34e journée de L1. Thauvin et Mitroglou ont inscrit chacun un doublé. Les Marseillais reviennent à hauteur des Lyonnais sur le podium. Désormais 19e, le Losc est dans le dur et file droit vers la L2.

Thauvin et Mitroglou ont régalé le Vélodrome samedi… (REUTERS/Philippe Laurenson)

Malgré son attachement au Losc, Rudi Garcia avait promis qu’il serait le pire ennemi des Lillois samedi après-midi. Le coach de l’OM a tenu sa parole. Ses hommes ont surclassé les Dogues au Vélodrome, menant 4-0 à la pause. Désormais 19es, les protégés de Galtier sont dans le dur et filent droit vers la L2 : ils n’ont plus gagné depuis désormais 11 matches et n’ont pris que 2 points sur 24 possibles lors des 8 dernières journées.


Le cauchemar lillois a démarré dès la 12e minute. Sur un centre parfait de Sarr, Thauvin a ouvert la marque d’une tête en angle fermé. Fauché par Mendyl dans la surface, Payet a ensuite obtenu un penalty. Le meneur de jeu olympien aurait pu se faire justice lui-même, mais, preuve de l’état d’esprit incroyable qui régne actuellement à l’OM, il a offert le ballon à Thauvin, qui ne s’est pas privé pour inscrire son 19e but de la saison en L1 en prenant Koffi à contre pied (30e).




Peu en vue jusqu’alors, Mitroglou s’est ensuite offert un doublé décisif en 3 minutes. D’abord en reprenant de la tête un centre d’Amavi côté gauche (35e). Puis en claquant une volée imparable de près, idéalement servi par Ocampos (38e). Infatigable, ce dernier a fusillé Koffi du gauche au retour des vestiaires (68e). Aux abois, les Lillois pourront se consoler en se disant qu’ils ont retrouvé le chemin des filets olympiens – après plus de 2 ans de disette – grâce à un joli but signé Benzia (54e). L’OM revient à hauteur des Lyonnais (3es). Et s’est sacrément mis en confiance à cinq jours du choc face à Salzbourg, en demi-finale aller de C3.


LE FILM DU MATCH

Les tops et les flops
Pour la 100e confrontation entre les deux équipes, Thauvin et Mitroglou ont flambé avec un doublé chacun. Le Français a confirmé qu’il était définitivement le meilleur buteur de l’OM (19 buts), tandis que le Grec a prouvé qu’il était un vrai renard des surfaces et que seul le but l’importait (8 buts en 8 titularisations cette saison en L1). Payet a quant à lui délivré sa 12e passe décisive de la saison, Sarr a été très bon et Ocampos a comme à son habitude été incroyablement endurant. Côté Lillois, seul le capitaine Benzia est sorti du lot, montrant l’exemple avec un but de toute beauté en 2e période.