Ligue 1 - L'OM enchaîne face à Bordeaux

LIGUE 1 – Grâce au 15e but de la saison de Thauvin, l’OM a logiquement pris le dessus sur Bordeaux, dimanche, au Vélodrome, en clôture de la 26e journée. Les Phocéens (3es) ont désormais 6 points d’avance sur l’OL (4es).

Flotov a encore frappé dimanche face à Bordeaux… REUTERS/Jean-Paul Pelissier

 

Cet OM version 2018 semble increvable. Trois jours après avoir surclassé Braga en Ligue Europa (3-0), et malgré une fatigue évidente en fin de rencontre, les Phocéens et leurs maillots floqués en mandarin ont réussi à enchaîner avec brio dimanche face à la meilleure équipe française du moment.


Avant de s’incliner au Vélodrome sur un unique but de la tête de Thauvin suite à un corner de Payet (35e minute), le Bordeaux de Poyet restait sur 4 succès de rang en L1, et 3 victoires en déplacement. Trop prudents en première période et pas assez tranchants en deuxième malgré une meilleure possession, les Girondins sont tombés sur des Marseillais en pleine confiance.


Les coéquipiers de Rami ne lâchent rien. Surtout pas Monaco (2e), qui ne possède plus qu’un seul petit point d’avance. Et encore moins l’OL (4e), désormais largué à 6 points. En seconde période, malgré les courbatures, les Olympiens ont encore été les plus dangereux. Très actif, Sanson a buté deux fois sur un excellent Costil. D’abord sur un caviar de Payet (58e), puis sur un boulet de canon de 25 mètres, claqué par le portier girondin (90+2e).


Toujours invaincu en 2018 (9 succès et 2 nuls, toutes compétitions confondues), l’OM n’avait plus battu Bordeaux au Vélodrome depuis le 23 novembre 2014. En spectateurs attentifs, Gérard Depardieu et Benoît Magimel ont dû apprécier.


LE FILM DU MATCH

Les tops et les flops
Unique buteur (de la tête !) de cet OM-Bordeaux sans grand relief, Florian Thauvin a égalé ce dimanche son record personnel de but atteint l’an dernier (15 buts). L’attaquant marseillais est indispensable. S’il continue, Didier Deschamps n’aura plus le choix et l’embarquera pour la Russie. Luiz Gustavo a encore montré qu’il était le boss de cette équipe, et Sakai et Zambo ont tout donné. Habitué aux clean sheets l’an dernier, Pelé est parti sur les mêmes bases avec 2 matches sur 2 sans encaisser le moindre but. Payet a délivré sa 7e passe en L1 et Germain a été privé de but par De Préville (sauvetage sur sa ligne à la 23e minute). Côté FCGB, Costil a réalisé un grand match, avec 5 arrêts décisifs (8ex2, 23e, 58e, 90+2e). Endormi lors du premier acte, Malcom a été le meilleur bordelais au retour des vestiaires. Insuffisant toutetois pour mettre un terme à la série de 15 matches d’invincibilité de l’OM au Vélodrome.