Ligue 1 - L'OL assomme le PSG au bout du suspense

LIGUE 1 – Au terme d’un match haletant, Lyon s’est imposé à la dernière seconde face au PSG, dimanche, à domicile, en clôture de la 22e journée (2-1). Les 3 buts inscrits ont été magnifiques. Les Parisiens ont perdu Mbappé (blessure) et Dani Alves (carton rouge). L’OL repasse à la 2e place du classement.

Memphis Depay a balancé une praline exceptionnelle à la dernière seconde… REUTERS/Emmanuel Foudrot

 

Une soirée cauchemardesque. Voilà ce qu’a vécu dimanche le PSG au Groupama Stadium. Menés rapidement au score après un coup franc sensationnel de Fekir de 36 mètres (2e) et régulièrement bousculés par des Lyonnais morts de faims, les Parisiens ont lâché à la dernière seconde sur une sublime praline de 20 mètres de Depay dans la lucarne (90+4e). Mais surtout, ils ont perdu Mbappé sur blessure dès la 32e minute, suite à un choc violent et très spectaculaire avec Lopes. KO, le joueur a été évacué sur civière. Il est actuellement en observation mais ne présente aucune signe de gravité.



Malgré une volée incroyable de Kurzawa juste avant la pause qui a remis les compteurs à zéro (45+4e), les Parisiens ont fait preuve de nervosité, tombant dans le panneau des Lyonnais à maintes reprises. Pour avoir provoqué l’arbitre, Dani Alves a laissé ses coéquipiers disputer une bonne partie de la 2e période à dix (57e), tandis que Verratti et Cavani ont flirté avec le rouge.


En infériorité numérique, l’actuel leader de Ligue 1 – qui restait sur 8 succès de rang toutes compétitions confondues – a progressivement perdu pied. Areola a sauvé deux fois les siens. Mais il n’a rien pu faire sur le canon de Depay, synonyme de 2e place pour les Gones. L’OM est désormais 3e et Monaco 4e.


LE FILM DU MATCH

Les tops et les flops
Flop total pour la défense parisienne qui est désormais dépassée par Montpellier (15 vs 17). Areola n’est pas exempt de tout reproche sur le coup franc de Fekir et Kurzawa (malgré son but exceptionnel) a fait une erreur de relance de débutant sur le but de Depay. Au milieu Rabiot, Verratti et Lo Celso se sont démenés mais ils sont tombés sur un immense Ndombele, homme du match côté Lyonnais. Fekir a confirmé sa grande forme en inscrivant son 16e but de la saison. Aucun joueur français n’a fait mieux dans les 5 grands Championnats.




Et pour finir on a aimé : le coaching payant de Genesio
En faisant entrer Depay à 20 minutes de la fin, Genesio a vu juste. Humble et probablement trop sous-estimé, l’entraîneur lyonnais prouve pourtant match après match qu’il est un technicien de grande qualité.