Ligue 1 : l’OM se saborde à Strasbourg

© Frederick FLORIN / AFP

Mardi, l’OM disputera son « match de l’année » contre Tottenham mais personne n’est dupe : ce déplacement à Strasbourg avait plus de valeur. Les Marseillais ont, certes, stoppé leur série de trois défaites en L1 mais, en se faisant reprendre sur le fil, ils ont confirmé leur décrochage dans la course à la Ligue des champions, alors que Lyon puis Monaco se profilent lors des prochaines journées. Or, pour les clubs français qui ne sont pas financés par un État, il est plus important d’assurer la présence en C1 que de passer les poules.

L’OM s’est affaissé lors du dernier quart d’heure.

Fidèles à une curieuse coutume locale cette saison (0 victoire à La Meinau), les Alsaciens ont d’abord été des hôtes sympathiques. Pourquoi miser sur des arabesques Messiesques de Payet quand un dégagement kick and rush de Pau Lopez sur Dieng suffit à ébranler la défense du Racing ? La reprise du placardisé sénégalais lobe Sels selon un processus proche du retour de karma du but lensois ayant climatisé le Vélodrome la semaine passée. Machine lancée dès la 8e minute, affaire réglée avant la pause ? Évidemment non, l’OM s’est affaissé lors du dernier quart d’heure. Si Pau Lopez a retardé l’échéance, Gameiro a fait exploser La Meinau.

Après-demain, les Spurs débarquent donc en Provence. Pour Marseille, l’affaire est aussi simple que compliquée : il faut gagner. Samedi, Tottenham s’est imposé 3-2 à Bournemouth après avoir été mené 2 à 0. Les dynamiques sont opposées.


Retrouvez cet article sur LeJDD