Ligue 1 : l’Olympique de Marseille s’offre une énième crise

Pablo Longoria et Marcelino échangeant à Metz (2-2) lors de la deuxième journée de L1.  - Credit:MATTHIEU MIRVILLE / Matthieu Mirville / DPPI via AFP
Pablo Longoria et Marcelino échangeant à Metz (2-2) lors de la deuxième journée de L1. - Credit:MATTHIEU MIRVILLE / Matthieu Mirville / DPPI via AFP

C'est une situation comme seul l'Olympique de Marseille sait l'inventer : alors que les Phocéens sont invaincus en championnat après cinq journées et pointent actuellement à la troisième place, une crise majeure est intervenue ces 24 dernières heures. Lundi soir, au centre d'entraînement de l'OM, au lendemain d'un match nul (0-0) insipide contre Toulouse avec des sifflets au Vélodrome, une réunion au sommet s'est tenue entre les principaux dirigeants de l'OM et les responsables des groupes des supporteurs.

Face à Pablo Longoria (président), Javier Ribalta (directeur du football), Stéphane Tessier (directeur financier) et Pedro Iriondo (directeur général), les leaders des ultras marseillais n'auraient pas mâché leurs mots, selon RMC, laissant sans voix par la suite l'état-major marseillais.

Des supporteurs trop influents ?

Dans une atmosphère très tendue, les reproches ont fusé et un point de non-retour a été atteint entre les deux camps. Pablo Longoria aurait même envisagé de démissionner, avant de se raviser après avoir échangé avec l'actionnaire principal de l'OM, Frank McCourt, selon L'Équipe. Annoncé dans un premier temps lui aussi sur le départ, Marcelino devrait bien tenir sa place sur le banc jeudi pour le déplacement à Amsterdam face à l'Ajax.

Pablo Longoria affirme, en privé, qu’il vient d’avoir Frank McCourt au téléphone et qu’il ne démissionnera pas, après y avoir songé la nuit dernière #OM @lequipe

— Mathieu Grégoire (@Serguei) September 19, 202 [...] Lire la suite