Ligue 1: quel avenir pour les Africains de l'OM ?

L'été dernier, l'OM a recruté plusieurs joueurs africains lors du mercato, épaississant largement son contingent de joueurs du continent. Au terme d'une saison 2023/2024 décevante, l'histoire s'est arrêtée net pour certains d'entre eux, pour d'autres l'avenir est flou.

À l'OM, après une saison ratée à trois entraîneurs, qui s'est terminée à la 8e place de Ligue 1 avec Jean-Louis Gasset aux commandes pour la dernière mission sauvetage de sa carrière, rien ne s'est passé comme prévu. La saison a été bien plus sombre qu'espérée et l'avenir de plusieurs éléments du vestiaire s'est embrumé, voire obscurci, jusqu'à un départ. C'est le cas de plusieurs joueurs africains à Marseille dont le contingent constituait une grosse partie du vestiaire.

Les tribunes du Vélodrome sont connues pour être cosmopolites et cette saison, elles ont supporté une équipe qui affichait un effectif où l'Afrique avait une belle place. Avant même le mercato d'été 2023, de nombreux joueurs du continent qui figuraient déjà dans l'effectif avaient choisi de continuer l'aventure sous le maillot blanc et bleu pour la saison 2023/2024 : Simon Ngapandouetnbu, Chancel Mbemba, Pape Gueye, Azzedine Ounahi, Amine Harit et François Mughe. Et ce, sans compter les noms dont les dirigeants marseillais se sont séparés (Cédric Bakambu, Bamba Dieng...).

Pape Gueye aussi s'en est allé. Le milieu de terrain sénégalais, après une pige en prêt à Séville, a honoré la fin de son contrat à Marseille avant de retourner en Espagne sous les couleurs de Villarreal. Dans un message d'adieu, il a évoqué ses bons souvenirs, mais également des « moments difficiles » dans un club où rien n'est un long fleuve tranquille.


Lire la suite sur RFI