La lignée de l'Homme moderne en Afrique a désormais au moins 233.000 ans !

·1 min de lecture

Quel âge à l'espèce Homo sapiens ? L'émergence de l'espèce en Afrique a eu lieu au cours du Pléistocène tardif et la formation Omo Kibish, au sud-ouest de l'Éthiopie, contient les restes d'Omo I qui avaient jusqu'à présent été datés à moins de 200.000 ans en arrière. Dans une étude parue dans le journal Nature, une équipe de chercheurs réévalue aujourd'hui l'âge d'Omo I.

Plus ancien que 230.000 ans

La formation Omo Kibish est située dans la vallée du rift est-africain, qui est une zone ayant connu et connaissant encore une forte activité volcanique. Or, les auteurs expliquent que chaque éruption volcanique a une sorte d'empreinte digitale, ce qui rend son identité reconnaissable et unique. Les restes d'Omo I se trouvaient sous une épaisse couche de cendres volcaniques dont la datation était incertaine jusque-là car les cendres étaient trop fines pour qu'une datation absolue soit effectuée.

La datation de strates permet de reconstituer l'histoire géologique d'un site. © Céline Vidal
La datation de strates permet de reconstituer l'histoire géologique d'un site. © Céline Vidal

Or, les auteurs de l'étude ont utilisé des pierres ponces issues de cette même couche de cendres afin de réaliser une datation radiométrique. Ils ont ainsi pu déterminer que l'âge de la couche de cendres située au-dessus des restes d'Omo I a été produite par l'éruption du volcan Shala, localisé à 400 kilomètres du site, il y a 230.000 ans. Les auteurs indiquent par ailleurs que des fossiles plus anciens sont parfois attribués aux stades précoces de la lignée H. sapiens mais qu'Omo I constitue à ce jour le plus ancien fossile incontestable d'Homo sapiens en raison de caractéristiques anatomiques telles qu'une voûte crânienne haute et globulaire, ainsi qu'un menton.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles