Lightyear, dans le passé de Buzz l'Éclair : comment fonctionne son vaisseau ?

Dans Lightyear, les studios Pixar explorent le passé de Buzz l'Éclair (Buzz Lightyear dans la version originale), l'astronaute bien connu de la saga Toy Story, célèbre notamment pour sa fameuse réplique culte « vers l'infini et au-delà ». L'histoire suit Buzz et son équipe sur T’Kani Prime, une planète fictive située à 4,2 millions d'années-lumière de la Terre. Mais alors qu'ils explorent la planète pour le compte de la société Star Command, l'équipage se fait attaquer de toutes parts par des êtres vivants de la planète (nous n'en dirons pas plus), et leur vaisseau se retrouve alors détruit ! Il leur faut donc s'établir suffisamment longtemps, le temps de le reconstruire. Et ce fameux vaisseau, comment fonctionne-t-il ? Dans un communiqué d'Ariane Group qui analyse en détail le « Star Cruiser 42 », des ingénieurs se sont penchés sur plusieurs aspects du vaisseau. Que cela soit sa technique de propulsion, d'accélération, ou même la façon dont il ralentit, chaque élément est intéressant. Les procédés utilisés pour Lightyear le sont de plus dans de nombreuses autres œuvres de science-fiction.

Bande-annonce de Lightyear. © Pixar, YouTube

Une rampe magnétique pour atteindre la vitesse de libération

Tout d'abord, la façon dont le vaisseau décolle puis accélère suffisamment pour atteindre la vitesse de libération de T’Kani Prime. Comme l'expliquent les ingénieurs, il utilise « la force magnétique d'une rampe ressemblant beaucoup à celle d'une montagne russe ». En effet, la rampe verticale, visible dans la bande-annonce, rappelle étrangement celle de Space Mountain. Cette méthode de transport par voie magnétique est actuellement utilisée pour des trains, notamment le train Maglev pour Magnetic Levitation, ou les trains à sustentation magnétique qui peuvent atteindre des vitesses prodigieuses ! Le tout premier du genre a été construit en Allemagne et date de 1979. Depuis, de nombreuses évolutions ont eu lieu, qui ont permis d'atteindre un record de vitesse de 603 km/h.

Le...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles